GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
Aujourd'hui
Samedi 27 Avril
Dimanche 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Sri Lanka: les attentats coûteront jusqu'à 1,5 milliard de dollars au secteur touristique sur l'année (ministre)

    Faut-il craindre un piratage de la présidentielle française?

    Le gouvernement français annonce une veille sur les réseaux sociaux pendant la campagne électorale officielle. REUTERS/Kacper Pempel/Files

    Les pirates informatiques se préparent eux aussi pour la présidentielle française. Les autorités ne s'en cachent pas : des hackers vont certainement tenter de perturber le scrutin, au moins l'influencer. La sécurité au sein des partis politiques semble insuffisante.

     

    Le 24 janvier dernier, lors du Forum international de la cybersécurité à Lille (FIC), Bruno Leroux, ministre français de l’Intérieur, annonçait que pour les élections françaises seraient mises en œuvre « toutes les protections qui nous éviteront des intrusions », afin « que le candidat qui sera élu ou la candidate qui sera élue ne souffre d’aucune suspicion » sur le comptage de ses voix.

    Sauf que ce qui a pu se passer lors de la présidentielle américaine pourrait aussi arriver en France. Les listes électorales gérées par les mairies sont numériques donc potentiellement piratables. Damien Bancal, journaliste spécialiste de la délinquance informatique et auteur du livre « Hackers et Pirates sur Internet », prévient qu’il « suffit de perturber l’envoi électronique d’informations. Les pirates ont très clairement décidé de mettre la pagaille ».

    Les partis, nids à données

    D’après les spécialistes, une autre menace plane, peut-être plus importante. Elle concerne les partis politiques : « des nids à données, avec les noms et les adresses des adhérents », estime Damien Bancal. « L’intérêt du pirate informatique est aussi d’être nuisible par la communication. S’il peut s’attaquer aux comptes Twitter, Facebook et aux sites internet, il passera n’importe lequel de ses messages. »

    Vulnérables, démunis, les partis politiques tentent bien de se défendre. Bastien Ho, responsable de la sécurité informatique d’Europe Écologie les Verts (EELV), ne nie pas l’éventualité d’une attaque venue de Russie ou d’ailleurs. Il s’inquiète aussi du risque d’infiltration, de fuites à l’intérieur même du parti. « Mais avec quelques bonnes pratiques, comme cloisonner les droits des personnes selon leurs besoins, on peut limiter la casse. »
     
    Veille sur les réseaux

    Bastien Ho a participé à l’automne dernier à une réunion avec ses homologues des autres partis au Secrétariat de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN). Ce service du Premier ministre est prêt à toutes les éventualités. Il annonce une veille sur les réseaux sociaux, dès le début de la campagne électorale officielle.

     

    • Blue, le robot low-cost

      Blue, le robot low-cost

      Des chercheurs américains ont développé un robot capable d’effectuer des tâches ménagères en tout genre. Objectif des scientifiques ? Créer des machines dotées de dispositifs …

    • La 3D au chevet de Notre-Dame

      La 3D au chevet de Notre-Dame

      Les images numériques issues des scanners 3D, qu’utilisent les archéologues et les historiens de l’architecture, viennent au secours de Notre-Dame de Paris dévastée, …

    • Suricates sous cyber-surveillance

      Suricates sous cyber-surveillance

      Des chercheurs suisses ont mis au point un programme informatique pour analyser en détail les activités des animaux sauvages afin de mieux les protéger. Ce simulateur …

    • La revanche des ailes volantes

      La revanche des ailes volantes

      Des ingénieurs américains ont développé un nouveau type d’aile d’avion capable de se déformer instantanément pour adapter son aérodynamisme de manière passive à toutes …

    • Le virtuel au bout des doigts

      Le virtuel au bout des doigts

      Pour manipuler facilement toute sorte d’images numériques ou des objets virtuels, des chercheurs suisses ont conçu un gant d’un poids plume procurant aux usagers de casques …

    • L’envol d’un drone martien

      L’envol d’un drone martien

      La lenteur des déplacements des robots martiens agaçait les ingénieurs de l’Agence spatiale américaine. Mais fini de flemmarder ! La Nasa a prévu un renfort aérien pour …

    • Lévitation lumineuse

      Lévitation lumineuse

      Le nouveau procédé de sustentation, mis au point par des chercheurs américains, permet de faire léviter, à l’aide d’un faisceau d’ondes lumineuses, des objets de grande …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.