GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Plus de 60 chefs d'Etat et de gouvernement assisteront le 11 novembre à Paris au centenaire de la fin de Première Guerre mondiale (Elysée)
    • Inondations dans l'Aude: Emmanuel Macron se rend sur place lundi prochain (Elysée)
    • La tuerie en Crimée est de la faute de la «mondialisation», affirme Vladimir Poutine
    • Afghanistan: fusillade dans le palais d'un gouverneur de province, deux Américains blessés (Otan)
    • Immigration: Donald Trump menace de fermer la frontière avec le Mexique
    • Budget italien: l'Union européenne demande des «clarifications» à Rome (Commission)

    Norvège: l’Eglise protestante bénit les couples homosexuels

    Le port de Tromso, en Norvège. Agnès Rougier / RFI

    L’Eglise protestante de Norvège, majoritaire dans le pays, a décidé hier de modifier sa liturgie de mariage pour permettre de bénir les couples homosexuels, mettant ainsi fin à plusieurs décennies de débat. Les couples homosexuels vont donc pouvoir se marier à l’Eglise, et ce, dès le 1er février 2017.

    Le premier mariage homosexuel à l’église en Norvège aura lieu en fait dès le 31 janvier 2017 au soir, à minuit pile, c’est-à-dire au moment même où la nouvelle liturgie de mariage entrera en vigueur. Les deux hommes qui vont ainsi s’unir devant un pasteur vivent ensemble depuis 36 ans et ils ont indiqué qu’ils avaient tellement attendu ce jour qu’ils ne souhaitaient pas patienter une seconde de plus !

    Le synode de l’Eglise luthérienne de Norvège, sorte d’assemblée générale responsable de son gouvernement, a donc adopté une nouvelle liturgie de mariage par 83 voix contre 29. Concrètement cette liturgie ressemble beaucoup à l’ancienne, les textes ont simplement été adaptés, notamment en supprimant les notions d’homme et de femme et en utilisant des textes de la bible qui conviennent à tous les couples. Ceux qui le souhaitent pourront d’ailleurs continuer d’utiliser l’ancienne version liturgique.
     
    Réaction majoritairement positive des Norvégiens
     
    Beaucoup de Norvégiens ont exprimé leur grande joie hier, le 30 janvier 2017, parlant d’un jour historique. En fait cette décision était attendue, elle est la suite logique du synode de 2016 et même des élections de 2015, où les Norvégiens membres de l’Eglise avaient élu une majorité de représentants favorables au mariage religieux des homosexuels. Mais la question reste controversée au sein de l’Eglise. Un pasteur de la région des fjords à l’ouest du pays a démissionné le 30 janvier et l’un des membres du synode s’est même désinscrit de l’Eglise norvégienne. Il reste donc une minorité pour qui unir deux personnes de même sexe reste contraire à la conception du mariage religieux. La décision du 30 janvier prévoit d’ailleurs que les pasteurs pourront refuser à titre personnel de célébrer un tel mariage, mais ils ne pourront pas s’opposer à ce que le mariage ait lieu dans leur église.
     
    La Norvège n’est pas le premier pays à autoriser le mariage homosexuel religieux
     
    C’était déjà le cas en Suède et au Danemark, autres pays scandinaves et majoritairement protestants. En Norvège, les droits des homosexuels ont considérablement évolué en quelques décennies, puisque l’homosexualité était punie par la loi jusqu’en 1972, il y a 45 ans. Le mariage civil et l’adoption ont été autorisés en 2009. L’Eglise de Norvège permet aussi l’ordination de pasteurs homosexuels.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.