GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Aujourd'hui
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouveau patron d'Air France: le CA «se prononcera ce soir», le représentant de l'Etat votera Smith (Le Maire)
    • Mali: réélection d'Ibrahim Boubacar Keïta, édition spéciale sur RFI à partir de 12h10 TU (14h10, heure de Paris)
    • Elections européennes 2019: veto du président polonais à une réforme qui élimine les petits partis
    • Patron d'Air France-KLM: Benjamin Smith (Air Canada) a «un excellent profil» pour Bruno Le Maire
    • Mali: Ibrahim Boubacar Keita remporte l’élection présidentielle avec 67,17 % des voix
    • Football: la France, championne du monde, en tête du classement Fifa

    Les trésors pillés de la Libye

    Temple de Zeus, Cyrène en Libye. © David Holt/Wikimedia.org

    Le trafic illicite d’objets d’art est devenu le troisième trafic le plus grand au monde, après le trafic d’armes et celui de la drogue. Souvent, ce trafic d’objets d’art emprunte les mêmes réseaux d’acheminement que les deux autres, et génère comme eux des milliards de dollars. Depuis 2011, ce trafic illicite d’objets d’art ancien a nettement augmenté, surtout en provenance de pays comme l’Irak, la Syrie, le Soudan, le Yémen et la Libye. Focus sur la Libye, et sa capitale de jadis, Cyrène située à l’est du pays, « la Rome de l’Afrique », comme surnommée par les Romains eux-mêmes, est dotée d’une très grande richesse, celle du patrimoine archéologique gréco-romain. Patrimoine riche et méconnu, mais préservé et en bon état. Ces pièces archéologiques en provenance de Libye sont très demandées sur les marchés légaux et illégaux de ventes d’objets d’art. Des réseaux sont organisés pour acheminer ces objets vers leur destination. L’engouement du marché globalisé est plus grand que jamais. Le chaos libyen facilite la tâche des pilleurs...


    Sur le même sujet

    • Reportage Afrique

      Libye: trafics dans le Sahara libyen

      En savoir plus

    • Aujourd'hui l'économie

      L’Europe se mobilise contre le trafic d’antiquités du groupe EI

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.