GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Mars
Jeudi 23 Mars
Vendredi 24 Mars
Samedi 25 Mars
Aujourd'hui
Lundi 27 Mars
Mardi 28 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Louis-Henri de la Rochefoucauld, une révolution de vieux garçons

    Portrait du romancier Louis-Henri de la Rochefoucauld. © Julien Falsimagne

    Dès les premières lignes du livre, le ton est donné, une petite égratignure à Simone de Beauvoir à propos de la qualité, jugée piètre, de ses Mémoires d’une jeune fille rangée. C'est aussi un appel au lecteur à lire les lignes qui suivent, lesquelles, dixit l’auteur, auraient pu s’appeler Mémoires d’un vieux garçon pas si rangé que ça. Si le narrateur de ce livre au style alerte est effectivement un vieux garçon, il ressort de sa plume d’oie - trempée dans le délicieux élixir de l’ironie- comme un arôme de nostalgie au charme décalé, un fumet de mélancolie sans affectation, et surtout un parfum de liberté un peu foutraque. Le club des vieux garçons, de Louis-Henri de la Rochefoucauld est paru chez Stock.

    Edouard Moradpour est écrivain et publicitaire, il a notamment exercé ce beau métier en Russie. Il publie, aux éditions Michalon, son cinquième livre Moi, Edouard, vieux garçon, maniaque et fier de l’être ! dans lequel il raconte comment malgré ses tocs et ses tics, il reste bien dans sa peau.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.