GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 24 Avril
Mardi 25 Avril
Mercredi 26 Avril
Jeudi 27 Avril
Aujourd'hui
Samedi 29 Avril
Dimanche 30 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Les Etats-Unis n'excluent pas le dialogue direct avec la Corée du Nord (Tillerson)
    • Erdogan veut écrire avec Trump une «nouvelle page» des relations turco-américaines
    • Brexit: Londres doit d'abord régler son divorce avec l'Union européenne avant de discuter commerce (Tusk)

    Le boom du Cobalt

    Travailleur dans une mine de cobalt. Wikipedia

    Les cours du cobalt ont atteint leur plus haut niveau depuis 2010. Un niveau qui reflète l’intérêt des investisseurs pour ce métal. Une matière première qui entre dans la composition des téléphones portables ou des voitures électriques.

    Certes, on est encore loin des records de 2008. Mais depuis septembre dernier, le prix du cobalt a augmenté, de plus de 50%. En 2016, la demande mondiale de cobalt a dépassé l’offre. La faute à des spéculateurs, qui ont acheté, puis stocké près de 17% de la production mondiale de cobalt, l’an dernier. Une demi-douzaine de fonds d’investissement comme notamment le Suisse PALA Investments et le chinois Shanghai Chaos ont, en effet, acheté ces derniers mois près de 6 000 tonnes de cobalt.

    Ces investisseurs parient sur une forte hausse de ce métal, particulièrement recherché pour fabriquer les piles et les batteries destinées aux téléphones portables, aux tablettes et aux voitures électriques. Dans leur ligne de mire : le marché du mobile et surtout le boum de la voiture électrique. Les grandes qualités du cobalt le rendent, en effet, très difficile à remplacer, dans les produits de haute technologie.

    Cette ruée des investisseurs est rendue possible, car les réserves mondiales se concentrent dans des zones géographiques, où il y a très peu de règlements environnementaux et de régulations du droit du travail. C’est notamment le cas de la République Démocratique du Congo. La RDC est, aujourd’hui, le premier réservoir de cobalt. Soit près de 60% de la production mondiale. Des investisseurs qui font fi des conditions dans les mines artisanales où les travailleurs risquent, en permanence, des accidents mortels … Pour à peine un dollar par jour.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.