GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Septembre
Mardi 19 Septembre
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Septembre
Dimanche 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Bangladesh réclame des zones de sécurité supervisées par l'ONU en Birmanie (Première ministre)

    Stéphane Braunschweig, souviens-toi l'été dernier

    Marie Rémond et Glenn Marausse, lors des répétitions de «Soudain l'été dernier». © Thierry Depagne

    Mais que s’est-il donc passé l’été dernier à Cabeza de Lobo, cette plage espagnole où est mort ce jeune et riche poète ? Depuis, sa mère, Mrs Venable, ne s’en remet pas, et voue une hostilité non dissimulée à sa nièce Catherine, la seule à avoir assisté au drame, et dont le récit lui est si insupportable qu’elle la considère comme une malade mentale. Tel est l’argument de la pièce de Tennessee Williams que le directeur du Théâtre de l’Odéon Stéphane Braunschweig met en scène dans un décor somptueux qui donne toute sa dimension aux névroses, aux fantasmes, aux vérités et aux fragilités des deux principales protagonistes. Soudain l’été dernier, mise en scène Stéphane Braunschweig dans une traduction de Jean-Michel Deprats et Marie-Claire Pasquier est à découvrir à l’Odéon-Théâtre de l’Europe jusqu’au 14 avril 2017.

    Liliane Kerjan est une spécialiste de la littérature américaine, et notamment de la vie et de l'oeuvre de Tennessee Williams. Elle en est d'ailleurs l'une des biographes, le livre est édité en poche dans la collection Folio.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.