GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Mai
Mercredi 24 Mai
Jeudi 25 Mai
Vendredi 26 Mai
Aujourd'hui
Dimanche 28 Mai
Lundi 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Fin du roaming : vers la téléphonie mondialisée ?

    les opérateurs européens vont devoir se passer, à partir du 15 juin 2017, des frais d'itinérance. Getty images/Leanne Temme

    Un grand changement s'annonce dans le secteur de la téléphonie mobile en Europe : la fin des frais d'itinérance, qui pèsent lourdement sur les factures des utilisateurs. Sous la pression des dirigeants de l'Union européenne, et de la concurrence d'autres moyens de communication, les opérateurs vont devoir adapter leur offre.

     

    Appeler sa famille, ses amis, son patron où que l’on se trouve dans le monde, et au même prix : c’est le rêve de tous les voyageurs ou expatriés. On en est encore loin, mais sur le Vieux Continent, les choses progressent. Les représentants du Parlement, du Conseil et de la Commission européenne sont parvenus à un accord pour faire baisser les prix de gros que se facturent les opérateurs mobiles entre eux lorsque leurs clients se trouvent dans un autre pays de l’Union.

    « Cela fait plusieurs années que les représentants des consommateurs bataillent au niveau européen pour aboutir à cette réforme. C’est une très bonne chose, ça va permettre une circulation libre des consommateurs au sein de l’espace européen, sans s’inquiéter de l’état de la facture à leur retour », explique Antoine Autier, responsable adjoint du service des études à l’association de consommateurs française UFC-Que Choisir, spécialisé notamment dans les nouvelles technologies.
     
    Limites au data
     
    À partir du 15 juin 2017, les opérateurs vont devoir mettre fin à l’itinérance mobile. Les utilisateurs paieront le même prix pour leurs communications, quel que soit le pays où ils se trouvent. Ce sont les opérateurs qui prendront en charge les surcoûts. Des plafonds seront cependant imposés pour le data. Flairant le bon coup, l’un des opérateurs français (Free) a décidé d’anticiper, et de proposer les appels sans surcoût depuis plus de 35 pays, ainsi que 5 gigas de données par mois. Mais attention, prévient Antoine Autier, « les données utilisables à l’étranger dans le cadre de cette offre ne le sont qu’en 3G, alors qu’en juin 2017, le consommateur aura théoriquement accès aux données en 4G. »
     
    Démocratiser la téléphonie
     
    La course aux abonnés est donc relancée. Et d’autres acteurs ont bien l’intention d’entrer dans la danse. C’est le cas de Bla Bla Connect, nouvelle application mobile qui vise en particulier les expatriés. Elle permet d’envoyer des crédits mobiles à des proches. « Auparavant, lorsque l’on était en déplacement, il n’y avait pas d’alternative aux coûts de roaming », explique son dirigeant Bassem Bouzid. « De nos jours, la technologie de voix sur IP est disponible. De nouvelles plateformes viennent s’insérer au-dessus des réseaux téléphone et permettent de démocratiser des services de téléphonie et de messagerie, de manière abordable et technologiquement fiable. »

    De l’avis de nombreux spécialistes, l’un des enjeux à l’avenir sera l’accès à des communications internationales moins onéreuses en direction et en provenance des pays émergents. Le développement d’entreprises à l’international crée une forte demande. Pourquoi pas un jour un accord à l’échelle intercontinentale, voire mondiale ?

     


    Sur le même sujet

    • Nouvelles Technologies

      Que nous réservent les futurs smartphones?

      En savoir plus

    • Nouvelles Technologies

      Un Smartphone anti-Loa loa

      En savoir plus

    • Nouvelles Technologies

      Projet PlantVillage, quand le smartphone détecte les maladies des végétaux

      En savoir plus

    • La mission ExoMars 2020

      La mission ExoMars 2020

      On s'en souvient, c'était en octobre dernier. Le module Schiaparelli de l'Esa, l'Agence spatiale européenne s'écrasait sur la planète Mars. …

    • Des réverbères à bactéries

      Des réverbères à bactéries

      Une jeune société française nommée Glowee espère un jour remplacer nos éclairages gourmands en électricité par …

    • Parlez-vous le robot ?

      Parlez-vous le robot ?

      Qu’ils soient équipés de roues, de pattes ou encore d’hélices, comme les drones, ne change rien à l’affaire: nos robots …

    • Mille bornes en «tout électrique»

      Mille bornes en «tout électrique»

      La distance moyenne que peut parcourir un véhicule électrique est actuellement d’environ 160 km par charge. Un réel problème d’autonomie …

    • Un charmant petit village lunaire

      Un charmant petit village lunaire

      Depuis 1969, la Lune ne fait plus rêver, l’humanité préférant réserver ses «pas de géant» à Mars qui …

    • Echo Look is watching you

      Echo Look is watching you

      « Echo Look » est le nom de la nouvelle version du gadget high-tech connecté et imaginé par l’entreprise américaine Amazon. Cet …

    • Un « métro » pour voitures, imaginé par Elon Musk

      Un « métro » pour voitures, imaginé par Elon Musk

      The Boring Company, est le nom d’une entreprise de recherche financée par le patron de Tesla et de SpaceX, Elon Musk. Son objectif est de créer des …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.