GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    France: 2016, année record pour les investissements étrangers

    Le quartier d'affaires de la Défense, à Paris. LOIC VENANCE / AFP

    L’attractivité de la France pour les investissements étrangers se renforce. En 2016 ces investissements ont progressé de 16% par rapport à 2015 et c’est le meilleur cru depuis 10 ans.

    L'année dernière, la France s’est imposée comme l’un des pays les plus attractifs en Europe, selon le dernier rapport de Business France, l’agence publique chargée de promouvoir l’attractivité de l’hexagone. L’agence a compté l’an dernier 1117 décisions d’investissements créateurs d’emplois. Pour plus de la moitié,  il s’agit de nouvelles implantations. Il y a aussi des extensions de sites ou des reprises d’entreprises.

    Une bonne nouvelle qui témoigne de la performance de l’économie française.  Les raisons de cette attractivité sont nombreuses : la France possède des infrastructures de communication et de transport modernes, une industrie de qualité et diverse, une main-d’œuvre qualifiée et une localisation géographique intéressante.

    Cette position au cœur de l’Europe fait de la France un pont, une plateforme d’exportation vers les pays européens et africains. Pour illustrer cet atout, l’agence souligne que 30% des exportations françaises ont été réalisées en 2016 par des filiales de groupes étrangers. La France a aussi simplifié ces dernières années les formalités d’accueil des investisseurs étrangers. Et puis la politique de l’offre de François Hollande avec la mise en place du CICE, un crédit d'impôt pour la compétitivité et l’emploi, commence à donner ses fruits.

    Des investissements étrangers en hausse, mais moins riches en emplois

    Le nombre d’emplois créés ne progresse pas, il recule même. Les décisions d’investissements en 2016 ont permis de créer ou de maintenir un peu plus de 30108 emplois soit 11% de moins qu’en 2015. L’une des raisons, c’est que la France attire de plus en plus d’investissements dans des projets de recherche et développement et à haute valeur ajoutée. Ce sont des investissements moins pourvoyeurs d’emplois. Mais sur les 10 dernières années, on reste quand même dans la moyenne. Et les entreprises étrangères emploient 21% des salariés français. C’est un message adressé aux défenseurs du protectionnisme.

    L’Allemagne devient le premier investisseur étranger en France

    2016 a été marqué par un changement de hiérarchie. Avec un nombre de projets en hausse de 35% par rapport à 2015, l’Allemagne dépasse pour la première fois les Etats-Unis, qui étaient traditionnellement les premiers investisseurs dans l’Hexagone. Cela s’explique par la baisse du coût de la main-d’œuvre en France, surtout dans l’industrie manufacturière. Et les Allemands sont très attentifs à cela. Dans ce secteur, le coût de la main-d’œuvre est très légèrement inférieur en France depuis la mise en place du CICE, estime Business France.

    Autre nouveauté, les investissements intra-européens se renforcent. Face à un monde incertain, les entrepreneurs veulent sécuriser leurs investissements dans des zones géographiques sûres et préfèrent donc rester en Europe. Pour preuve, outre les Allemands, les investissements italiens ont progressé fortement en France. Et l’Europe représente dorénavant la majorité des investissements dans l’Hexagone, suivis par les Nord-Américains et les Asiatiques.


    Sur le même sujet

    • Eco d'ici Eco d'ailleurs

      Monde du travail: mutation ou révolution?

      En savoir plus

    • France / Emploi et travail

      France: hausse des créations d'emploi sauf dans la construction

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.