GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Auchan s'allie au géant chinois du commerce électronique Alibaba pour développer le commerce physique et numérique en Chine
    • La chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini juge «très encourageantes» les discussions sur le retour des réfugiés rohingyas

    Pierre Gattaz, Grand Invité de l'Economie

    Pierre Gattaz. © Jeune Afrique/Bruno Levy

    Pierre Gattaz, le président du Medef, le patronat français, est le Grand invité de l’Economie RFI / Jeune Afrique. Alors que la France est en pleine campagne électorale, Pierre Gattaz s’exprime sur l’état de l’économie française, et ce qu’il attend des candidats à l’élection présidentielle, de leurs programmes. Mais, Julien Clémençot (Jeune Afrique) et Jean-Pierre Boris (RFI) l’interrogent aussi sur les relations entre les entreprises françaises et les marchés africains.


    Sur le même sujet

    • Invité du matin

      Pierre Gattaz: «J’attends du prochain président de la République qu’il simplifie la vie des entreprises, en commençant par la législation du travail»

      En savoir plus

    • Invité du matin

      Pierre Gattaz (Medef): «Macron avait une bonne culture du monde du business»

      En savoir plus

    • France

      Pour Pierre Gattaz, la France est «proche de la liquidation»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.