GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juillet
Dimanche 23 Juillet
Lundi 24 Juillet
Mardi 25 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juillet
Vendredi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Episode 6: «Carol», Chuck Berry (1958)

    Chuck Berry, autour de 1968. Getty/Michael Ochs Archives

    Où l’on apprend que si Beethoven n’avait pas été sourd, il aurait fait la Duck Walk sur la Route 66 avec Carol, Maybellene et Johnny (B. Goode).

    Références du morceau :
    « Carol », Chuck Berry (composition Chuck Berry), album Chuck Berry is on Top (1959).

    Quelques liens vers des morceaux incontournables de Chuck Berry :
    - «Reelin’ and  Rockin’», album One Dozen Berrys, 1958
    - «Sweet Little Sixteen», album One Dozen Berrys, 1958
    - «Johnny B. Goode», Live At The Toronto Peace Festival 1969, version studio dans l’album Chuck Berry is on Top (1959)
    Version d’anthologie du morceau de référence de Berry, lors d’un concert magistral donné lors de ce festival qui mettait à l’affiche des artistes populaires des années 1950 (Jerry Lee Lewis, Bo DiddleyLittle Richard), et des groupes de l'époque (The DoorsAlice Cooper)
    - «Route 66», un classique de Bobby Troup repris par Berry pour son album New Juke Box Hits (1961)
    - «You never can tell», album St Louis to Liverpool (1964), utilisé dans le film Pulp fiction.
    En 1994 Quentin Tarantino remet Berry au goût du jour dans son Pulp Fiction : John Travolta et Uma Thurman y disputent un concours de danse sur « You never can tell », entouré des Cadillac clinquantes et chromées que Berry aimait tant.
    - «Hoochie Coochie Man», Live At The Toronto Peace Festival 1969
    Berry jouait le blues depuis son adolescence. Il en enregistrera même un album complet, en concert en 1967 avec le Steve Miller Blues band.

    1. 1
    2. 2
    3. ...
    4. Suivant >
    5. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.