GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Aujourd'hui
Lundi 27 Mai
Mardi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le projet d’appui au développement de l’élevage en Côte d’Ivoire

    Le docteur Claude Moussa vétérinaire et coordinateur projet d'appui au développement de l'élevage en Côte d'Ivoire. Sayouba Traoré/RFI

    En Côte d’Ivoire, l’agriculture emploie les deux tiers de la population active qui contribue au PIB total pour 34% et aux recettes d’exportation pour 66%. L’élevage reste encore une activité économique en développement, avec une contribution d’environ 4,5% au PIB agricole et 2% au PIB total. Résultat : la Côte d’Ivoire dépend de ses voisins pour son approvisionnement en protéines animales.

    Il se trouve que l’élevage constitue une activité importante qui concerne un grand nombre d’éleveurs, soit plus de 360 000 exploitants. Il n’est donc pas étonnant que les autorités déploient des efforts et des investissements pour ce secteur.

    Néanmoins, ce qui bloque souvent les petits producteurs, c’est le financement. Et c’est pour faire face à cette difficulté que le Projet d’appui au développement de l’élevage en Côte d’Ivoire (PADECI) a été mis en place en mars 2010. Avant ce PADECI, c’était la SODEPRA, société de développement des productions animales. Le projet d’appui au développement de l’élevage en Côte d’Ivoire vise à assurer la couverture des besoins nationaux en viande et en produits d’élevage et améliorer le revenu des éleveurs. Le PADECI a une durée de cinq ans et une envergure nationale. Il est exécuté dans les régions du nord, du centre, de l’est, de l’ouest, du sud-est et du sud-ouest.

    Le PADECI finance notamment les élevages de bovins, d’ovins, de caprins, de porcins et d’avicoles. Les bénéficiaires sont les agro-éleveurs, les jeunes, les femmes, les organisations professionnelles d’éleveurs (OPE) et les opérateurs de toutes les filières d’élevage.


    Sur le même sujet

    • Chronique Agriculture et Pêche

      L’innovation au service des producteurs de Niébé au Burkina Faso

      En savoir plus

    • Chronique Agriculture et Pêche

      La Journée mondiale de l'eau 2017

      En savoir plus

    • Chronique Agriculture et Pêche

      La Journée internationale des forêts 2017

      En savoir plus

    • Chronique Agriculture et Pêche

      Le GIE le Niokolo Koba de Kédougou

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.