GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Avril
Mercredi 18 Avril
Jeudi 19 Avril
Vendredi 20 Avril
Aujourd'hui
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Fin des tirs de missiles balistiques et des essais nucléaires nord-coréens: la Chine salue la décision prise par Pyongyang

    Une minorité invisible? Les Juifs noirs en France

    Femmes falashas priant en Israël. © Sputnik/WikimediaCommons

    Les Juifs de France, les Juifs en France, voilà une histoire longue, traversée par des périodes très douloureuses de discriminations. Que dire alors des Juifs noirs ? Leurs statuts sont divers : juifs de naissance ; juifs à la suite d’un mariage ou d’une conversion… Leur inscription dans l’espace social, religieux et même politique français a bien sûr été difficile ! Tiraillés et mis à l’écart par la frontière invisible entre Juifs ashkénazes et Juifs sépharades, ils se sont organisés aujourd’hui en une Fédération des Juifs noirs, membres de CRIF (le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France). Histoire d’un long combat et d’une foi profonde ! Avec Guershon Nduwa, président de la Fédération des Juifs noirs de France, auteur du Manifeste des Juifs Noirs.


    Sur le même sujet

    • Mémoire d'un continent

      Reggae, rastas, Ethiopie : à la recherche des Juifs noirs

      En savoir plus

    • Mémoire d'un continent

      Les Juifs noirs, mythes ou réalité ?

      En savoir plus

    • Mémoire d'un continent

      Les Juifs noirs d’Afrique : état des lieux

      En savoir plus

    Prochaine émission

    La crise anglophone au Cameroun: les origines

    La crise anglophone au Cameroun: les origines
    Voici encore un des effets pervers du colonialisme. Au sortir de la Première Guerre mondiale, la Société des nations, ancêtre directe de notre ONU, a cru bien faire de partager le Cameroun, ancienne possession de l’Allemagne (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.