GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Maroc: Uber vs taxis

    L'application Uber face aux taxis. REUTERS/Sergio Perez

    Depuis deux ans, la firme Uber est arrivée à Casablanca, capitale économique marocaine, au grand dam des professionnels du transport. À plusieurs reprises, les chauffeurs Uber - et leur propre véhicule - ont été pris à parti par les chauffeurs de taxi... Ces derniers estiment que l’application Uber est illégale, puisqu’elle n’est régie par aucune loi sur la question. Si une circulaire a été adoptée par la préfecture de Casablanca pour calmer les esprits, la firme et la corporation des taxis sont toujours en conflit... Et les chauffeurs Uber se font régulièrement confisquer leur véhicule. Pourtant l’entreprise, qui indemnise ces particuliers en cas de saisie, assure participer d’une nouvelle économie du pays, en donnant de l’emploi aux jeunes et aux particuliers.


    Sur le même sujet

    • Afrique Économie

      Sénégal: comment favoriser l’autosuffisance alimentaire des villes et villages du pays

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Afrique: la place du secteur privé dans l’urbanisation durable

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Afrique du Sud: le spectre de la corruption inquiète les milieux d’affaires

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Reprise timide du tourisme en Tunisie

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.