GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Septembre
Jeudi 26 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    C'est un coup dur pour le Premier ministre Boris Johnson. Le président de la Chambre des communes a immédiatement déclaré que l'assemblée devait «se réunir sans délai».

    Dernières infos

    Coupure internet au Cameroun: «On empêche à ces personnes de créer de la richesse»

    Douala, au Cameroun. Wikimedia CC BY 2.0/Christine Vaufrey

    Il y a trois mois, jour pour jour, internet a été totalement coupé dans les régions anglophones du Cameroun : le sud-ouest et le nord-ouest du pays, secoués par des contestations antigouvernementales. Aujourd'hui, la population est toujours privée d'internet et cette situation a de lourdes conséquences économiques et sociales. On en parle avec Julie Owono, directrice exécutive de l'ONG Internet Sans Frontières.

    « C’est un drame d’abord pour les populations qui sont affectées mais plus largement, c’est un drame pour le Cameroun. Cela contredit complètement la volonté affichée par le gouvernement d’entrer de plain-pied dans le XXIe siècle, en adoptant l’outil digital dans ses interactions avec ces citoyens mais également dans la création de richesse pour le pays. Ce qui est encore plus dramatique c’est le silence de beaucoup de partenaires internationaux du Cameroun ou en tout cas les condamnations très timides et je pense à l’ONU qui s’est fendue d’un communiqué, encourageant, finalement, les autorités camerounaises à rétablir internet

    Ce silence des partenaires internationaux est inquiétant et ne laisse rien augurer de bon pour le développement d’un internet libre et ouvert que ce soit au Cameroun ou ailleurs dans le reste du monde… Cette coupure internet a couté, dans les régions affectées, au bas mot, 45 000 euros par jour. Cela veut dire qu’en 90 jours nous sommes à plus de 4 millions d’euros. Non seulement on empêche des personnes d’accéder à un outil essentiel mais en plus on empêche à ces personnes-là de créer de la richesse…

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.