GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juillet
Dimanche 23 Juillet
Lundi 24 Juillet
Mardi 25 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juillet
Vendredi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le commerce du riz en repli après la bonne récolte en Indonésie

    Rizières en terrasses autour du village de Jatiluwih à Penebel, en Indonésie. Getty Images

    L’Indonésie devrait importer moitié moins de riz cette année suite à une bonne production locale, l’archipel asiatique fournit même du riz en urgence à la Somalie.

    La consommation de riz ne cesse d’augmenter sur la planète, mais le commerce du riz, lui, est en repli après la bonne récolte sur l’archipel indonésien. Troisième producteur et consommateur de riz au monde, l’Indonésie fait pourtant partie des huit premiers importateurs de cette céréale. Mais cette année, la production locale est excellente.

    L’Indonésie devrait pouvoir diviser par deux ses importations, qui dépassaient le million de tonnes l’an dernier. 500 000 tonnes de commandes indonésiennes de moins, cela paraît peu, la production mondiale est mille fois plus importante, mais c’est tout de même 1% du commerce mondial du riz, un commerce qui lui, est très étroit.

    Cette variation fait d’ailleurs du tort au Vietnam, fournisseur habituel de l’Indonésie et troisième exportateur mondial. En pleine troisième récolte annuelle, le Vietnam a vu chuter ses exportations de 17% au premier trimestre. Le prix du riz 5% brisure vietnamien ne décolle plus guère des 350 dollars la tonne. Il était encore à plus de 450 dollars en 2015 sans parler des 1 000 dollars atteints en 2008.

    Le Vietnam espère se rattraper un peu sur ses autres marchés la Chine, la Malaisie et la Côte d’Ivoire, mais la concurrence sera rude avec la Thaïlande, bien fournie en riz, elle aussi et obligée de baisser ses prix à cause des stocks qui l’encombrent toujours.

    L’Indonésie, elle, non seulement n’importera pas autant de riz que ses deux voisins asiatiques mais elle envisage même d’exporter en Malaisie. Et d’ici la fin du mois, elle expédiera une aide d’urgence à la Somalie, sous la forme de 1 000 tonnes de riz.


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      Au Nigeria, le milliardaire Dangote se lance dans le riz

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Le riz thaïlandais reprend le chemin de l'Afrique

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Production record de riz en Afrique de l'Ouest

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      AfricaRice appelle à la prudence sur le riz importé en Afrique

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Le Sénégal vise l'autosuffisance en riz d'ici 2018

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.