GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Toucher le virtuel grâce à électrostimulation

    Getty Images/Comstock

    Pour manipuler facilement toute sorte d’image numérique ou des objets virtuels, des chercheurs allemands ont imaginé nous délivrer des chocs électriques. Même pas mal ! L’appareillage qui a été expérimenté par les scientifiques s’appuie le principe de l’électrostimulation des muscles, afin de procurer aux usagers de casques immersifs les sensations du toucher dans les environnements de la réalité augmentée.

    Comment toucher des objets virtuels qui sont par définition  impalpables. Comment les manipuler quand ils apparaissent sur les écrans de nos ordinateurs, tablettes, Smartphones et depuis peu les casques immersifs ou les lunettes connectées ? La réponse est simple ! En passant par des interfaces nommées « haptiques ». Le terme désigne la famille des périphériques informatiques qui simulent les sensations du touché.

    Certains de ces dispositifs ont fait le bonheur des utilisateurs de jeu vidéo, comme le volant d’une voiture virtuelle qui transmet l’état de la route fictive et les vibrations du véhicule imaginaire à son utilisateur. Bien d’autres systèmes, basés sur le même principe vous permettent de ressentir des sensations de poids, de pression ou de mouvement provenant d’un environnement de réalité virtuelle et augmentée. En revanche, impossible sans voir ses mains d’utiliser une manette à retour de force pour ressentir physiquement des objets sans consistance sur l’écran d’un casque immersif. C'est la raison pour laquelle une équipe du laboratoire d'interaction Homme-machine de l'institut Hasso Plattner en Allemagne ont développé un système d’électrostimulation qui délivre des impulsions électriques légères aux muscles des utilisateurs de casques d’immersion.

    Impression de dureté

    Ces chocs électriques sont synchronisés avec les images qui défilent à l’écran. La première expérience consistait à manipuler un cube virtuel, un faible courant envoyé au niveau des triceps permettait de ressentir son poids, sur les muscles des épaules, il recréait l’impression de dureté de l'objet. En faisant varier l'intensité et la durée de l'impulsion électrique, les chercheurs ont réussi à stimuler quatre groupes musculaires différents. Leur dispositif reproduisait, par exemple, un contact avec un mur ou une sensation de pression quand on appuie sur un  bouton. « Un nouveau type d’interface homme-machine, qui nous permettra peut-être un jour de serrer la main d’un visiteur virtuel », espèrent les scientifiques.

    On n’en est pas là ! L’appareillage reste pour l’instant compliqué à mettre en place, pour ne pas dire un peu lourdingue, avec une ribambelle de patchs qu’il faut se coller sur le corps et une multitude de capteurs de mouvements scotchés sur les mains. Aucun cobaye humain n’a été électrocuté, certifient les expérimentateurs. Le dispositif serait sans danger donc. Sauf, évidement en cas de court-circuit ou si vous avez les pieds dans l’eau.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

     

    • Un drone pliable et urgentiste (rediffusion)

      Un drone pliable et urgentiste (rediffusion)

      Des scientifiques suisses ont mis au point un petit drone pliable qui se faufile partout. Inspiré par les oiseaux qui changent la configuration de leurs ailes pour franchir …

    • Un avion à propulsion ionique (rediffusion)

      Un avion à propulsion ionique (rediffusion)

      Petite révolution dans le monde de l’aéronautique, des scientifiques américains sont parvenus à faire décoller un mini-avion qui a réussi à voler sur plus de 50 mètres …

    • L’Aquanaut, l’androïde sous-marin

      L’Aquanaut, l’androïde sous-marin

      L’Aquanaut mis au point par une jeune société américaine est capable de changer de forme, passant ainsi d’une configuration de sous-marin à celle d’humanoïde équipé de …

    • Aux États-Unis, le Pentagone expérimente des ballons de surveillance

      Aux États-Unis, le Pentagone expérimente des ballons de surveillance

      Les États-Unis expérimentent un nouveau système de surveillance masse de sa population à l’aide de ballons placés en haute altitude. Ce projet piloté par les forces armées …

    • ACES, peau artificielle ultrasensible

      ACES, peau artificielle ultrasensible

      Des scientifiques asiatiques ont développé une peau synthétique d’une sensibilité extrême surnommée peau électronique à codage asynchrone (ACES pour Asynchronously Coded …

    • Des membranes anti-CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique

      Des membranes anti-CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique

      Avec l’objectif de réduire notre empreinte carbone et les émissions de gaz à effet de serre, des chercheurs suisses ont conçu une membrane qui filtre le CO2 que les cheminées …

    • Holoportation polyglotte

      Holoportation polyglotte

      En couplant leur casque de réalité augmentée HoloLens 2 avec des programmes d’intelligence artificielle, les chercheurs de la firme Microsoft vous permettent de générer …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.