GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Octobre
Samedi 14 Octobre
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Un « métro » pour voitures, imaginé par Elon Musk

    Elon Musk voudrait créer des réseaux de tunnels pour transporter nos voitures sur des plates-formes individuelles. ©REUTERS/Shannon Stapleton

    The Boring Company, est le nom d’une entreprise de recherche financée par le patron de Tesla et de SpaceX, Elon Musk. Son objectif est de créer des réseaux de tunnels pour transporter nos voitures sur des plates-formes individuelles qui fileront à plus de 200 km/h, afin de décongestionner les grandes métropoles.

    « Des p'tits trous, des p'tits trous, toujours des p'tits trous » chantait Serge Gainsbourg en 1958. Pourtant, « Y a pas de soleil sous la terre », poursuivait l’auteur interprète de la chanson, un titre qui décrit le métier peu réjouissant d’un contrôleur de tickets du métro parisien. Mais la perspective de passer une bonne partie de notre existence enfermé dans de sombres tunnels ne semble pas effrayer le multimilliardaire Elon Musk.

    Les bouchons ! Voilà la plaie, qui empoisonne la vie des citadins, s’emportait en décembre dernier sur Twitter, le co-fondateur du  site de paiement en ligne Paypal, de SpaceX, concepteur de modules spatiaux et de Tesla Motors qui commercialise des bolides fonctionnant à l’électricité.
     
    Le motif de cette colère noire ? Le milliardaire était complètement coincé dans le trafic routier de Los Angeles aux États-Unis. Exaspéré, Elon Musk fonde illico une nouvelle société intitulée « The boring company ». Et remarquons que « boring » en anglais veut dire à la fois « forage » mais aussi « ennuyeux » 
     
    L’objectif  de la nouvelle entreprise sera  donc de « creuser » des réseaux de tunnels dans le sous-sol des grandes métropoles. Projet fantasque ? Pas du tout !  Lors de la conférence TED à Vancouver au Canada, cet infatigable inventeur a présenté une vidéo qui illustre le concept.

    Dans ce clip, des voitures de marque Tesla évidement, rejoignent des tunnels via des ascenseurs, puis sont propulsées à 200 km/h sur une sorte de plateau monté sur rail.
     
    Ce véritable métro pour automobiles comportera 30 niveaux, certains réservés aux véhicules, d’autres à l'Hyperloop, l’autre projet de transport par train magnétique à très grande vitesse, imaginé par le milliardaire. Il ne reste plus qu’à creuser et c’est là que les problèmes techniques, législatifs et financiers du projet commencent. Percer des tunnels avec les technologies actuels est non seulement très long à réaliser mais surtout hors de prix, même pour un multimilliardaire.
     
    Mais Elon Musk à plus d’une idée ! Celle de construire un tunnelier, c’est-à-dire une machine à creuser, qui permettrait de diviser par dix les coûts du minage des tunnels. Les premiers essais ne sont guère encourageants, le prototype avance à la vitesse d’un escargot. Il ne reste plus qu’à notre inventeur milliardaire, soit de tester les transports en communs existants, soit d’attendre l’arrivée prochaine des drones taxis, représentant une solution bien plus raisonnable pour décongestionner les centres urbains. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr


    Sur le même sujet

    • Aujourd'hui l'économie

      Elon Musk, nouveau démiurge de l’homme-machine

      En savoir plus

    • Nouvelles Technologies

      Selon Elon Musk, les IA nous condamnent à l’extinction

      En savoir plus

    • Aujourd'hui l'économie

      Elon Musk, l’entrepreneur qui transmute l’industrie

      En savoir plus

    • Muscle synthétique pour robots super-costauds

      Muscle synthétique pour robots super-costauds

      Des scientifiques américains ont mis au point un muscle synthétique pour permettre aux robots de forme humanoïde de se déplacer exactement comme …

    • Biomatériaux autoréparables

      Biomatériaux autoréparables

      Les végétaux doivent faire face à toute sorte d’agressions dans leur environnement. Le vent, la pluie ou encore la grêle, entraînent …

    • Robot Veneziano

      Robot Veneziano

      Il s’en passe des choses sous les gondoles à Venise, une équipe de roboticiens européens vient de lâcher dans les canaux de la cité …

    • Un brin de musique ADN

      Un brin de musique ADN

      Des chercheurs suisses ont utilisé de l'ADN artificiel pour numériser deux morceaux d'anthologie issus du Festival de Jazz de Montreux. Tutu, de …

    • « Sustain » le simulateur de tempêtes

      « Sustain » le simulateur de tempêtes

      « Sustain », est le nom du plus grand simulateur de tempêtes au monde. Cette machine est capable de reproduire dans un bocal géant des ouragans …

    • Google et Levi's lancent une veste connectée

      Google et Levi's lancent une veste connectée

      Il y a 2 ans, les labos de recherche de Google s’étaient métamorphosés en atelier de couture. Le projet Jacquard du géant américain …

    • La fracture numérique s’accélère

      La fracture numérique s’accélère

      Selon l’Organisation des Nations unies, l’accès à internet serait de plus en plus inégal dans le monde. Un récent rapport de la …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.