GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 22 Juillet
Dimanche 23 Juillet
Lundi 24 Juillet
Mardi 25 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 27 Juillet
Vendredi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Carlos Spottorno, à la frontière des exils

    Couverture de «La Fissure», de Carlos Spottorno et Guillermo Abril. © Gallimard-Bande dessinée

    Carlos Spottorno offre un projet atypique. Pas tout à fait un recueil de photos, encore moins un roman-photos, pas loin de la bande dessinée, sauf qu’il n’y a pas de dessins. Un ouvrage qui observe, et a su observer une réalité que l'on croit connaître à travers le prisme de l'actualité, mais que l'on ignore. Entre les murs, les miradors et les barbelés, les colonnes de réfugiés, les enfants qui s’amusent, les vieux rafiots surchargés dans l’immensité marine, on y voit des gens qui espèrent, qui attendent, qui doutent et qui souffrent. On en aperçoit d’autres qui traquent ou surveillent, accueillent ou viennent en aide. On y voit aussi un visage peu glorieux, celui d’une Europe débordée, incapable de faire face aux flots de migrants. La fissure, de Carlos Spottorno et Guillermo Abril est parue chez Gallimard-Bande dessinée.

    Au menu du Café Gourmand du jour, Oriane Verdier nous fait découvrir le travail d'une ONG française Les écrans de la paix, qui agit au Kurdistan irakien, en tentant d’apporter aux populations fuyant la guerre une fenêtre sur le monde, en projetant des films en plein air. Sarah Tisseyre valorise la nouvelle collection lancée par Cartooning for Peace, dont les quatre premiers livres sont publiés par Gallimard. Marie Gicquel part à Metz, au Festival Passages, porté sur les cultures étrangères avec des artistes venant aussi bien de Lituanie ou de Russie, que du Liban, du Koweït, de l'Iran, de Tunisie, de Grèce et de Guinée. Enfin, Carmen Lunsmann nous fait vibrer sur Pelléas et Mélisande de Debussy, le plus intime des drames amoureux de l'opéra français revisité par Eric Ruf et dirigé par Louis Langrée est à applaudir jusqu'au 17 mai 2017, au Théâtre des Champs-Elysées.

    Prochaine émission

    Pedro Winter is coming!

    Pedro Winter is coming!
    Pedro Winter est un peu le fédérateur de la scène électro française. Lui-même DJ sous le nom de Busy P, certains le surnomment même le « Parrain de l’électro française » ou (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.