GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • COP23: la communauté internationale s'accorde pour évaluer en 2018 ses émissions de CO2
    • L'Arabie saoudite rappelle son ambassadeur à Berlin pour protester contre une déclaration allemande sur le Liban (agence)
    • Syrie/chimique: nouveau veto russe à une résolution prolongeant les enquêtes internationales

    Des «chasseurs de frontière» pour traquer les migrants

    Les premières patrouilles de chasseurs de frontière hongrois le long de la barrière entre la Hongrie et la Serbie. © DR

    Des chasseurs de frontière commencent à être déployés le long de la clôture ultra-sécurisée, munie de caméras et de capteurs, qui sépare la Hongrie de la Serbie. Ils sont plus de 2 000 à s’être portés volontaires, animés par un fort sentiment nationaliste. Depuis septembre 2016, la police hongroise forme les nouvelles recrues. Florence La Bruyère s'est rendue à Pésc, dans le sud de la Hongrie, pour assister à l'une de ces formations accélérées.

    Un migrant réconforté par les bénévoles de SOS Méditerranée. Pourtant, le flot de migrants s’est tari à la frontière. © P Bar/SOS Méditerranée

    Les ONG répondent aux accusations de Frontex
    Elles subissent, depuis des mois déjà, des campagnes de dénigrement. On les accuse de collaborer avec les trafiquants d’êtres humains en Libye. Des doutes qui ont été formulés par Frontex, puis par le procureur de Catane, Carmelo Zuccaro, et enfin le populiste Mouvement 5 étoiles.
    Mathilde Auvillain, responsable de la Communication de l’Association européenne SOS Méditerranée, rappelle que la seule mission des humanitaires, c’est d’abord de sauver des vies et de respecter le droit international maritime. Elle répond à Catherine Rolland.


    Les jeunes du tuning club de Mioveni, autour d’une vieille Renault 12, longtemps fabriquée par Dacia. © Anne Leroy

    « Mioveni, ville usine »
    La Roumaine Mioveni doit tout au constructeur Renault. En 1999, le Français a racheté l’usine d’Etat Dacia, pour construire une gamme de véhicules low cost, dont le succès a été immédiat, jusqu’en Europe de l’Ouest. Un succès qui a permis à la ville d’échapper au sort des autres cités tombés en ruines après l’effondrement du communisme. C’est désormais une expo photos que l’on peut découvrir à Paris. Les photos sont d’Anne Leroy et les textes de Julia Beurq, Elles répondent à Laurent Berthault…

    Anne Leroy et Julia Beurq  pour « Mioveni ville usine », jusqu’au 19 mai 2017, au centre de la Grange aux Belles à Paris.
     
    De la diversité des accents au Royaume-Uni
    Dit-on de la même façon « a cup of tea » partout au Royaume-Uni ? Eh bien, pas vraiment. Les Accents sont non seulement très prononcés dans le pays, mais sont également des marqueurs sociaux. Une diversité que les médias reflètent de plus en plus. Marie Billon.
     
    Le choix musical de Vincent Théval, Sam Genders de Diagrams avec la poétesse américaine Dorothy Trogdon It’s Only Light.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      Hongrie: les chasseurs de frontière

      En savoir plus

    • Bonjour l'Europe

      Hongrie: rapport accablant sur les conditions d’accueil des handicapés

      En savoir plus

    • Reportage International

      Hongrie-Serbie: les brutalités policières sur des réfugiés

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.