GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Mars
Samedi 23 Mars
Dimanche 24 Mars
Lundi 25 Mars
Aujourd'hui
Mercredi 27 Mars
Jeudi 28 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Commerce, investissements: Angela Merkel demande plus de «réciprocité» à la Chine
    • Trump: les médias «sont l'Ennemi du Peuple» (tweet)
    • Emmanuel Macron à Xi Jinping: «Nous attendons de nos grands partenaires qu'ils respectent l'unité de l'Union européenne»
    • Syrie: 7 combattants d'une force arabo-kurde ont été tués à Minbej par des hommes armés soupçonnés d'être du groupe Etat islamique
    • Elections européennes: Pascal Canfin accepte d'être numéro deux de la liste LREM («Le Monde»)

    Cette peur des banquiers, pourquoi ?

    Emmanuel Macron. © REUTERS/Christian Hartmann

    La France a élu, dimanche 7 mai 2017, un nouveau président Emmanuel Macron. Outre sa jeunesse, l'une des caractéristiques du président Macron, c'est qu'il a passé quatre ans à travailler au sein d'une banque d'investissement, la Banque Rotschild. Ce qui lui a valu d’être représenté sous les traits d'un homme au nez crochu, au gros cigare et au chapeau haut de forme. Une caricature à connotation antisémite.
    L'historienne Annette Wieworka expliquait, dans une interview, au journal Le Monde que si Emmanuel Macron avait travaillé au Crédit Agricole, et pas chez Rotschild, «on ne lui collerait pas l'étiquette de banquier». Mais, si Emmanuel Macron est attaqué, c'est parce que depuis la crise mondiale de 2007, beaucoup de forces politiques ont fait de la finance et de la banque, des financiers et des banquiers, les incarnations modernes du mal absolu, des forces vouées à concentrer les richesses au profit de quelques-uns au détriment de la grande majorité, d'une mondialisation malfaisante.
    D'où une question : «Faut-il avoir peur des banquiers ?», posée par Jean-Pierre Boris à ses deux invitées.

     

    Avec :
    - Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la Fédération bancaire française. 

    - Jézabel Couppey-Soubeyran, conseillère éditoriale au CEPII, maître de conférences à l'Université Paris-Panthéon Sorbonne. Auteur, en 2015, du livre « Blabla Banque, le discours de l'inaction », aux éditions Michalon.
     

     


    Sur le même sujet

    • France

      France: Macron et «La République en marche»

      En savoir plus

    • France/Législatives

      France: quel Premier ministre pour le président Macron?

      En savoir plus

    • France

      Emmanuel Macron, un président qui veut transformer l'économie française

      En savoir plus

    • France

      France: les défis du président Macron

      En savoir plus

    • Présidentielle France 2017

      Emmanuel Macron, l’irrésistible ascension d’un «libéral de gauche»

      En savoir plus

    • Les partenariats public privé, une panacée?

      Les partenariats public privé, une panacée?

      Lors de son récent déplacement en Ethiopie et au Kenya, le président français Emmanuel Macron a annoncé la signature de quelques contrats entre de grandes entreprises …

    • L’économiste Branko Milanovic et les inégalités mondiales

      L’économiste Branko Milanovic et les inégalités mondiales

      L’économiste Branko Milanovic est l’invité d’Eco d’ici Eco d’ailleurs pour son livre « Inégalités Mondiales », aux éditions La Découverte. Présent à Paris à l’invitation …

    • Le Japon appauvri face à la concurrence chinoise

      Le Japon appauvri face à la concurrence chinoise

      Emprisonné le 19 novembre 2018 à Tokyo, accusé de malversations, un des chefs d'entreprise les plus emblématiques de ces dernières décennies, le patron de Renault Nissan, …

    • Franc CFA: Kako Nubukpo répond au président Ouattara

      Franc CFA: Kako Nubukpo répond au président Ouattara

      Le grand invité de l’économie RFI Jeune Afrique est l’économiste togolais Kako Nubukpo. Agrégé des Facultés de sciences économiques, professeur titulaire à l'Université …

    • Liberté, égalité, fiscalité

      Liberté, égalité, fiscalité

      La France est en plein débat, un grand débat national provoqué par les débuts du mouvement des «gilets jaunes», la fin de ce mouvement ne provoquant que le haut le cœur. …

    • Une autre guerre américaine

      Une autre guerre américaine

      Pendant longtemps, on s'est simplement émerveillé de la croissance économique chinoise, de ces centaines de millions de citoyens chinois qui étaient sortis de la pauvreté. …

    • Les Hauts de France face au Brexit

      Les Hauts de France face au Brexit

      L'Union européenne est en train de vivre une déchirure majeure avec le départ annoncé, on ne sait pas encore dans quelles conditions exactement, de la Grande-Bretagne. …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.