GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 7 Décembre
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    La banane, nouvelle vedette du commerce équitable

    Des bananes sur leur étal. Photo by Ulrich Baumgarten via Getty Images

    Le commerce équitable est à l'honneur, en France jusqu'au 27 mai. Aux côtés des produits bien connus : cacao, café, etc., les consommateurs français plébiscitent désormais la banane équitable, une des plus fortes croissances des deux dernières années.

    La banane est la nouvelle vedette du commerce équitable en France, depuis que la grande distribution a décidé de s'y intéresser. Très marginale avant 2014, la banane équitable ou « Fairtrade » a vu ses ventes multipliées par deux et demi en 2015 en France et progresser encore d'un tiers en 2016. Au point de représenter près de 7% des bananes consommées dans l'Hexagone, une concurrence de plus en plus sérieuse pour la banane des Antilles françaises qui concentre 20% du marché.

    La production de l'outre-mer français ou européen n'est pas concernée par ce label « banane équitable », qui s'adresse aux seuls pays en développement. Deux tiers des bananes équitables sont produites par de petits producteurs, ils reçoivent un prix minimum et une prime de développement pour les projets communautaires. Un tiers des bananes équitables provient de plantations, ce sont alors les employés qui voient leur salaire augmenter d'année en année et ce sont les organisations de travailleurs qui reçoivent la prime de développement. « Dans une plantation de banane équitable, les salariés doivent être libres de s'associer », explique-t-on chez Max Havelaar, l'organisation qui labellise ces bananes. « De ce fait, en République dominicaine ou en Colombie, il y a un taux de syndicalisation plus grand dans les plantations de banane qui ont le label équitable. »
     
    Dans 80% des cas, la banane équitable est également bio. Si elle provient encore en majorité d'Amérique latine, elle a fait son apparition en Afrique de l'Ouest, depuis 2014. Le Ghana a été pionnier, il compte deux plantations désormais. Le Cameroun a suivi avec une première plantation.


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      La banane française dénonce le flou sur le bio importé en Europe

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Banane africaine : l'Union européenne évalue son aide

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.