GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Relations de Macron avec la presse: première tension

    18日,法国新总统马克龙在爱丽舍宫 路透社

    Nous parlons avec vous, Amaury de Rochegonde, de la communication du président Macron qui vient de connaître son premier couac à l’occasion de son voyage au Mali.

    Une quinzaine de sociétés de journalistes, dont celle de RFI, mais aussi une dizaine de patrons de rédaction soutenus par Reporters sans frontières, ont protesté jeudi contre l’initiative de l’Elysée de préférer des journalistes spécialistes de défense plutôt que des journalistes politiques pour couvrir le voyage présidentiel à Gao, au Mali. Dans une lettre, les rédactions ont exprimé « leurs inquiétudes quant à l’organisation de la communication » du président en rappelant qu’il « n’appartient pas à l’Elysée » de choisir les journalistes aptes à suivre un déplacement présidentiel et qu’à l’heure où la défiance pèse sur l’information, « cela ajoute à la confusion entre communication et journalisme ». Le lendemain, L’Elysée a tenté de déminer l’affaire en assurant n’avoir « jamais imposé un journaliste plutôt qu’un autre » et s’être contenté « d’ouvrir » cette « option ».

    Si cette maladresse est jugée préoccupante, c’est qu’elle s’inscrit dans une volonté de réécriture de la communication présidentielle qui vise à mieux encadrer le discours gouvernemental, voire à verrouiller toute intervention d’un ministre, au profit de la parole rare, pyramidale, du chef de l’Etat. On l’a vu à l’occasion du Conseil des ministres où les fraîchement nommés n’ont pas pu s’exprimer devant les micros dans la cour de l’Elysée, comme il est de tradition, et où les photographes n’ont pas pu être présents pour la photo officielle du gouvernement. La photo a été prise à l’intérieur du palais, devant un escalier, où le gouvernement apparaît resserré pour signifier que tout repose désormais sur la cohésion de l’équipe. Et tant pis si, au passage, la nouvelle secrétaire d’Etat à l’Egalité des femmes, Marlène Schiappa, a fait les frais de ce resserrement en n’apparaissant qu’à moitié visible sur le cliché.

    Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, a bien assumé cette nouvelle ère de communication maîtrisée en indiquant qu’il s’agissait de tourner le dos à « l’intensité de la relation entre journalistes et politiques » qui avait caractérisé l’ère Hollande et que s’il y avait besoin de transparence, ce n’était pas au moment où la presse le décidait. Une façon d’en revenir à une vision mitterrandienne des relations avec les médias un peu datée à l’heure où il est difficile pour toute institution d’être autre chose qu’une maison de verre. Et puis, le choix des journalistes accrédités rappelle les pratiques de Donald Trump et va un peu à l’encontre des paroles exprimées le 3 mai par le secrétaire général d’En marche ! Richard Ferrand, pour la Journée mondiale de la liberté de la presse.


    Sur le même sujet

    • Invité France

      Entretien: l'Elysée version Macron verrouille-t-il sa communication?

      En savoir plus

    • Mali/France

      Mali: à Gao, Emmanuel Macron enfile son costume de chef des armées

      En savoir plus

    • Invité Afrique soir

      Emmanuel Macron à Gao: l’analyse de l'éditorialiste Babacar Justin Ndiaye

      En savoir plus

    • Mali

      Visite au Mali du secrétaire général adjoint des Nations unies

      En savoir plus

    • Quelles images pour l’immigration clandestine?

      Quelles images pour l’immigration clandestine?

      Une image a fait le tour du monde et a particulièrement ému le continent américain : c’est la photo d’un homme retrouvé mort avec sa fille au bord du Rio Grande, en tenant …

    • Médias: en France, pourquoi tant défiance ?

      Médias: en France, pourquoi tant défiance ?

      Un rapport publié par Reuters Institute fait de la France le dernier pays en matière de confiance dans les médias. Pourquoi un telle défiance vis à vis de la presse ?  …

    • Hong Kong face au nouvel ordre médiatique

      Hong Kong face au nouvel ordre médiatique

      D'importantes manifestations se tiennent à Hong Kong contre le projet de loi sur les extraditions judiciaires vers la Chine. Un million de personnes étaient dans la rue …

    • L’AFP en plein bras de fer en Algérie

      L’AFP en plein bras de fer en Algérie

      En Algérie, depuis la démission forcée d’Abdelaziz Bouteflika, la situation des journalistes étrangers sur place est compliquée. Exemple: l'AFP.

    • Allemagne, année Rezo

      Allemagne, année Rezo

      La CDU, le parti au pouvoir avec le SPD en Allemagne, qui met en cause les nouveaux médias, et notamment YouTube, pour une vidéo virale dénonçant le bilan du gouvernement …

    • «Défense d’informer», des journalistes convoqués par la DGSI

      «Défense d’informer», des journalistes convoqués par la DGSI

      Cette semaine dans la Chronique des médias, retour sur secret défense qui est de plus en plus opposé aux journalistes en France pour limiter leur travail d’investigation.

    • Quand les géants du web luttent contre le terrorisme

      Quand les géants du web luttent contre le terrorisme

      Nous parlons ce matin des efforts que réalisent les grandes plateformes américaines pour lutter contre la propagation de contenus violents et terroristes avec notamment …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.