GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Septembre
Samedi 16 Septembre
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Septembre
Jeudi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Au Mexique, un séisme d'une magnitude de 7,1 sur l'échelle de Richter a secoué ce mardi la capitale Mexico, où des milliers de personnes sont descendues précipitamment dans les rues. Le centre géologique américain USGS précise que l'épicentre se situait dans l'Etat de Puebla, dans le centre du pays, proche de la capitale.

    La romancière franco-iranienne Maryam Madjidi

    Maryam Madjidi. © RFI/Fabien Mugneret

    Maryam Madjidi, née en 1980 à Téhéran, a quitté l’Iran avec sa famille à l’âge de six ans pour vivre à Paris. Aujourd’hui, elle enseigne le français à des mineurs étrangers isolés, après l’avoir enseigné à des collégiens et lycéens de banlieue, puis des beaux quartiers, des handicapés moteur et psychiques, des étudiants chinois et turcs, et des détenus. Elle a vécu quatre ans à Pékin et deux ans à Istanbul.

    Elle vient de publier Marx et la poupée, publié par Le Nouvel Attila, couronné par le Prix Goncourt du Premier roman 2017.

    « Depuis le ventre de sa mère, Maryam vit de front les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elle rejoint avec sa mère son père en exil à Paris.
    À travers les souvenirs de ses premières années, Maryam raconte l’abandon du pays, l’éloignement de sa famille, la perte de ses jouets – donnés aux enfants de Téhéran sous l’injonction de ses parents communistes -, l’effacement progressif du persan au profit du français qu’elle va tour à tour rejeter, puis adopter frénétiquement, au point de laisser enterrée de longues années sa langue natale.

    Dans ce récit qui peut être lu comme une fable autant que comme un journal, Maryam Madjidi raconte avec humour et tendresse les racines comme fardeau, rempart, moyen de socialisation, et même arme de séduction massive. » (Présentation de l'éditeur)

    Prochaine émission

    L'auteur algérien Kamel Daoud publie un manifeste de l'écriture

    L'auteur algérien Kamel Daoud publie un manifeste de l'écriture
    Né en 1970 à Mostaganem (300 km à l’ouest d’Alger), Kamel Daoud a suivi des études de lettres françaises après un Bac en mathématiques. Il est journaliste au Quotidien d’Oran, troisième (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.