GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    «Nous souhaitons que les autorités iraniennes se montrent transparentes dans ce dossier et agissent sans délai pour mettre fin à cette situation inacceptable», a déclaré Agnès Von Der Mühll, porte-parole du Quai d'Orsay, lors d'un point de presse électronique ce mercredi après la révélation dans la presse de cette arrestation, survenue en juin dernier. Roland Marchal, chercheur à l'Institut d'études politiques, est un collègue de Fariba Adelkhah, une Franco-Iranienne directrice de recherche au centre de recherches internationales de Sciences Po à Paris. Tous deux devaient se retrouver en Iran et ont été arrêtés au printemps par les Gardiens de la révolution islamique, lesquels évoquent des soupçons d'espionnage.

    Congo-Brazzaville: le Pool, les dessous d’une crise qui s’enlise

    Site de déplacés de Yamba en mai 2017 (photo d'illustration). © RFI/Florence Morice

    Nous poursuivons notre série de Grands Reportages consacrés à la crise qui sévit dans la région du Pool au Congo-Brazzaville. Crise née, en 2016, au lendemain de la réélection contestée du président Denis Sassou-Nguesso. Les forces de sécurité lançaient alors une vaste opération militaire pour arrêter Frédéric Bintsamou, plus connu sous le nom du Pasteur Ntumi, qui était accusé d'avoir attaqué Brazzaville avec ses hommes. Un an plus tard, il reste introuvable, mais la crise a fait un minimum de 20 000 déplacés.
    La Fédération internationale des droits de l'homme dénonce une répression à huis clos, dans plusieurs districts de cette région historiquement hostile au président Sassou-Nguesso. Une crise qui pose de nombreuses questions.
    S'agit-il d'une opération anti-terroriste ? comme le disent les autorités. Ou d'une «crise orchestrée par les autorités», dans une région historiquement frondeuse, comme le dénonce la FIDH ?
    Florence Morice a mené l'enquête sur la base de nombreux témoignages de déplacés.


    Sur le même sujet

    • Grand reportage

      Congo-Brazzaville: le Pool, une crise humanitaire oubliée

      En savoir plus

    • Congo Brazzaville

      Congo-Brazzaville: Kolélas dénonce une crise humanitaire dans la région du Pool

      En savoir plus

    • Congo-Brazzaville

      Congo-Brazzaville: grave pénurie de gaz dans le Pool à cause des troubles

      En savoir plus

    • Congo-Brazzaville

      Congo-Brazzaville: les autorités rassurent sur l’organisation du bac au Pool

      En savoir plus

    • Congo-Brazzaville

      Congo-B.: les populations du Pool dans une situation dramatique, selon l'OCDH

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.