GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Aujourd'hui
Lundi 27 Mai
Mardi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Un projet de production de biogaz en Afrique centrale

    Henri José Tshitengué Nzuzi, promoteur du biomuzalias. RFI/Sayouba Traoré

    Il faut d’abord que je vous dise un ou deux mots sur la production de biogaz ou biométhane. Initialement, le biogaz était envisagé comme un simple produit du traitement des déchets. Désormais, il est considéré comme une énergie renouvelable à part entière qu’il est essentiel de valoriser. On met le déchet dans un méthaniseur, et on en retire de biogaz servant de combustible, et du digestat servant de fertilisant pour l’agriculture.

    Muzalias, est un mot lingala qui veut dire renaissance. Deuxième massif forestier tropical après l’Amazonie, les forêts du Bassin du Congo revêtent plus de 172 millions d'hectares, et couvrent six pays. Situation alarmante : 46% de ce massif est fragmenté par l’exploitation industrielle, 30% est fortement dégradé et seulement 24 % est intact. Il s’agit véritablement d’eouvrer pour la renaissance de ce massif forestier. Evidemment à Bordeaux, notre homme n’est pas venu chercher une très haute technologie.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.