GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
Lundi 22 Janvier
Mardi 23 Janvier
Aujourd'hui
Jeudi 25 Janvier
Vendredi 26 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: l'Assemblée vote l'instauration du «droit à l'erreur»
    • Décès de la romancière américaine de science-fiction et de "fantasy" Ursula K. Le Guin
    • Etats-Unis: Jerome Powell confirmé à la présidence de la Fed par le Sénat
    • Trump a invité Macron à la Maison Blanche (responsable américain)
    • Libye: au moins 22 morts dans un double attentat à Benghazi
    • Davos: Trump rencontrera May, Netanyahu, Kagame (Maison Blanche)
    • Maduro se dit prêt à se présenter à sa réélection à la présidentielle au Venezuela
    • Trump va appeler Erdogan pour évoquer l'offensive turque en Syrie (officiel)
    • Offensive turque en Syrie: Macron dit sa «préoccupation» à Erdogan (Elysée)
    • Libre-échange: Trump juge que les négociations sur l'Aléna «avancent bien»

    Au Liban, la guerre contre les jihadistes se poursuit

    27 juin 2016. Des soldats de l'armée libanaise sécurisent une zone après les attentats suicide à Qaa, près d'Ersal. REUTERS/Hassan Abdallah TPX IMAGES OF THE DAY

    Au Liban, l’armée mène depuis trois ans une guerre contre des groupes jihadistes, à la frontière avec la Syrie, dans la région d’Ersal. Son but—: repousser les combattants de l’ex-front al-Nosra et de l’organisation Etat islamique, installés dans la montagne au-dessus d’Ersal, et maintenir sous contrôle la situation dans cette petite ville. En 2014, de violents affrontements avaient opposé des combattants radicaux à l’armée, à Ersal, qui a longtemps été une base arrière pour les forces anti-Assad. L’armée ouvre de façon sporadique l’accès aux journalistes à ses positions dans cette région.


    Sur le même sujet

    • Liban: le chef du Hezbollah appelle les jihadistes à déposer les armes en Syrie

      En savoir plus

    • Liban / Terrorisme

      Liban: un jihadiste se fait exploser lors d’une perquisition

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.