GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Septembre
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Mardi 19 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Septembre
Vendredi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Faut-il un plan Marshall pour l'Afrique ?

    Les drapeaux allemands et de l'Union africaine flottent au-dessus de Berlin, le 12 juin 2017. © REUTERS/Axel Schmidt

    La semaine dernière, Eco d’ici Eco d’ailleurs s’intéressait à l'économie ivoirienne, à l'occasion de l'escale parisienne du président ivoirien Alassane Ouattara. Après cette escale, le chef de l'Etat ivoirien a poursuivi son périple européen par un déplacement à Berlin. Berlin où se tenait la conférence sur le partenariat du G20 avec l'Afrique. Neuf chefs d'Etats africains avaient fait le déplacement, à l'invitation de la chancelière Angela Merkel. Cette idée de plan Marshall pour l'Afrique chemine depuis de longs mois. Au mois de juillet 2015, le président guinéen Alpha Condé l'évoquait déjà. Quatre mois plus tard, on retrouvait l'expression dans la bouche du président Issoufou du Niger.
    Alors un plan Marshall pour quoi faire ? Avec quels moyens ? Financés par qui ? Conçu par qui ? Pour le bien de qui ? Voilà quelques-unes des questions posées par Jean-Pierre Boris aux trois invités de l’émission.

    - Chérif Salif Sy, économiste sénégalais, ex-ministre au Cabinet du président de la République sénégalaise, ancien directeur général de l'ANCAR, l'Agence nationale de conseil agricole et rural.

    - Grégoire Rota-Graziosi, directeur du CERDI, le Centre d'études et de recherches sur le développement international, de réputation mondiale qui est installé à Clermont-Ferrand.

    - Armelle Lecomte, porte-parole de l'ONG Oxfam France pour les questions énergétiques et climatiques.

     ►Autres éléments diffusés

    1 / Le plan Marshall remonte à 1947, deux ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. L'Europe est dévastée et éprouve d'énormes difficultés à se reconstruire. Le 5 juin 1947, dans les locaux de l'Université de Harvard, le secrétaire d'Etat américain Georges Marshall prononce ce qui entrera dans l'histoire comme le discours du commencement.

    Plan Marshall - Extrait discours de Georges Marshall en 1947 24/06/2017 Écouter

    2 / A Madagascar, la Banque mondiale est un des plus gros bailleurs de fonds du pays. En janvier 2017, Makhtar Diop, vice-président de la Banque pour l'Afrique, a annoncé l'octroi de 1,3 milliards de dollars à la Grande Ile pour lutter contre la malnutrition et améliorer l'accès à l'électricité. Car seulement 14% des Malgaches sont raccordés au réseau électrique. Et pour ceux qui y ont accès, le service est très loin d'être satisfaisant. C'est un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Laetitia Bezain à Antananarivo.

    Reportage - situation de l'électricité à Madagascar 24/06/2017 - par Laetitia Bezain Écouter


    Sur le même sujet

    • Allemagne / G20 / Afrique

      G20: 9 chefs d’Etat africains réunis autour d’Angela Merkel à Berlin

      En savoir plus

    • Côte d'Ivoire/France

      Ouattara à l’Elysée: Paris et Abidjan vont renforcer leur coopération

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.