GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Avril
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    L'agenda culture Afrique du 25 juin au 1er juillet 2017

    L'édition 2017 du Marrakech du rire, du 28 au 2 juillet 2017. DR

    Où sortir la semaine prochaine ? L’agenda culturel africain avec Anne Bocandé, rédactrice en chef d’Africultures. Evènement phare de cette semaine, à Marrakech : le festival du rire ouvre ses portes.

    Le Marrakech du rire est désormais bien installé dans le paysage marocain, mais aussi international. Fondé il y a 7 ans par l’humoriste, comédien et aussi producteur franco-marocain Jamel Debbouze, il propose aujourd’hui une programmation d’artistes de plus de 10 nationalités différentes. Des Européens venus de France, Belgique, Suisse, des Canadiens et des Africains venus de plusieurs pays francophones comme la Côte d’Ivoire ou le Togo.

    Le festival commence mardi pour se clore dimanche prochain. Six jours de show dans cinq lieux différents, dont deux superbes espaces historiques de la ville de Marrakech : le Palais Badii, et le théâtre royal. Quels spectacles conseiller ? La programmation est dense et on ne les a pas encore tous vus.

    Des pointures du monde du rire

    Avec par exemple Samia Orosemane, drôle et caustique dans ses peintures de personnages du quotidien. Un spectacle où elle tourne en dérision les clichés et préjugés au pays des ch’tis au fin fond de l’Afrique ou du Maghreb. Samia Orosemane sera sur scène jeudi à 21h. Et évidemment en ouverture, les artistes du Jamel Comedy Club, ce collectif de jeunes talents de stand-up créé par Jamel se produit mercredi soir.

    Comme chaque année, le festival s’ouvre avec un spectacle arabophone. Avec en maîe de cérémonie, l’humoriste Eko qui a convié sur scène d’autres humoristes, bien sûr, mais aussi des musiciens, chanteurs, danseurs, comédiens. Rendez-vous au Palais Badii à 21h15.

    Au-delà de la programmation humour, à noter dans cette programmation, la diffusion du film l’Ascension. Il retrace l’histoire d’un jeune homme d’un quartier populaire de la périphérie parisienne qui se lance le défi de gravir l’Everest par amour. Incarnée par Ahmed Sylla à l’écran, cette histoire est inspirée d’une histoire vraie ; celle de Nadir Dendoune, journaliste et auteur, qui avait retranscrit son épopée au Népal dans un livre intitulé : Un tocard sur le toit du monde. Il est aussi diffusé mercredi au festival du rire.

    Les Africa Design Days

    Les Africa Design Days se déroulent de mercredi à vendredi prochain à Rabat. Nous sommes là dans une thématique business, puisque le design est tout ce qui permet de rendre un produit beau. Il est aussi artistique. Et Hicham Lahlou, architecte et designer, l’a bien compris, en mêlant lui-même dans ses travaux des références culturelles, d’histoire et du patrimoine. Ses œuvres sont exposées dans des musées comme le Guggenheim de Bilbao.

    C’est lui qui a monté ces rencontres internationales autour du design. Elles se déroulent depuis 3 ans à Rabat. Avec une ambition pour son fondateur : faire du Maroc un hub africain du design, et d’y réunir des designers du continent et du monde entier. Au programme notamment : les Africa Design Awards. Ce concours entend récompenser les meilleurs talents du continent africain. Parmi les catégories, l’une d’entre elles est consacrée au design de mode et de textile. Résultat prévu lors de la clôture des Africa Design Days.

    Les 20 ans du festival Essaouira Gnaoua Musiques

    Le festival Essaouira Gnaoua Musiques est de ces rendez-vous installés. Il fête cette année ses 20 ans. Il rend hommage aux musiques gnaoua en premier lieu, c’est-à-dire aux musiques des populations gnaoua. Elles seraient descendantes d’Afrique de l’Ouest et seraient arrivées, au XVIe siècle, en tant qu’esclaves, sur les côtes marocaines, et notamment à Essaouira.

    Quand on parle de musique gnaoua, c’est toute une tradition et transmission. Ce sont aussi des musiques revisitées avec d’autres influences aujourd’hui. Découvrez donc à partir de jeudi ou allez écouter sur internet pour celles et ceux qui ne sont pas à Essaouira, les artistes Gnawa Diffusion, Amazigh Kateb ou le Maâlem Abdeslam Alikane.

    Le festival Essaouira Gnaoua Musiques est aussi un rendez-vous pour des artistes du monde entier, avec par exemple l’un des chantres de la musique au Sénégal ces dernières décennies : Ismaël Lô. Ou encore le Congolais Ray Lema, ou le célèbre guitariste américain Lucky Peterson avec son blues reconnaissable. Sans oublier la chanteuse du célèbre titre Beautiful Tango, Hindi Zahra. Cette chanteuse franco-marocaine à la fois auteur, compositeur, mais aussi par ailleurs peintre et actrice, chante en anglais, berbère, français et darija.

    Soirée slam à Ouagadougou

    Tous les mois le Goethe Institut de la capitale burkinabè accueille le collectif de slam Slam'heure. Il y crée et propose des textes poétiques lors d’une soirée, ouverte à tous. Ça se passe vendredi à partir de 20h.

    Toutes ces informations et bien d’autres rendez-vous et actualités culturels sont à retrouver sur Africultures.com.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.