GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 18 Décembre
Mardi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Changement de cap de la France sur la Syrie: pour quoi faire?

    Des combattants des Forces démocratiques syriennes sur le toit d'un immeuble près de Raqqa, le 7 juin 2017. © REUTERS/Rodi Said

    Alors que les forces démocratiques syriennes progressent dans Raqqa, Emmanuel Macron assurait, il y a quelques jours, dans un entretien accordé à 8 journaux internationaux que la destitution de Bachar el-Assad n’était plus un préalable à la résolution du conflit syrien. On est loin de la position de fermeté affichée, pendant plusieurs années, par la diplomatie français sous François Hollande. Un aggiornamento revendiqué par le nouveau président français : «Personne ne m’a présenté son successeur légitime.»

    Faut-il voir dans cet aggiornamento une volte-face française?

    Avec quel impact sur le terrain ?

    Pour en débattre :

    - Frédéric Pichon, docteur en Histoire contemporaine, auteur de «Syrie, une guerre pour rien», aux éditions du Cerf

    - Gilles Dorronsoro, professeur de Sciences politiques à l’Université Paris 1, co-auteur de «Syrie, anatomie d’une guerre civile», aux éditions du CNRS.

    Rejoignez Le débat du jour sur Facebook et participez au débat en posant votre question dans les commentaires : la plus pertinente sera posée à nos invités en direct.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.