GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 25 Novembre
Dimanche 26 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    L'agenda culture Afrique du 9 au 15 juillet 2017

    L'Affiche du Festival international du cinéma de Zanzibar du 8 au 16 juillet 2017 ©Ziff

    Où sortir la semaine prochaine ? L’agenda culturel africain avec Anne Bocandé, rédactrice en chef d’africultures.com

    Ouverture ce samedi 8 juillet 2017 à Zanzibar, de la 20e édition du Festival international du cinéma installé à Stone Town.
    Cette date anniversaire est placée sous la thématique « Finding Joy », « Trouver la joie ». Des dizaines de films sont mis à l’honneur, principalement d’Afrique de l’Est et de l’océan Indien.Mais aussi des œuvres venues du reste du continent africain, de Chine ou encore d’Iran.

    Pour l’Afrique de l’Ouest par exemple, notons la sélection du film Wallay dont nous avons déjà eu l’occasion de parler dans cette chronique. Un film porté par Berni Goldblat, réalisateur installé au Burkina Faso bien connu pour son combat pour la reconstruction du cinéma Guimbi à Bobo-Dioulasso.

    Il raconte la trajectoire d’Ady, un jeune garçon qui a grandi en France et que son père décide d’envoyer un temps dans son pays d’origine, le Burkina Faso. Le festival met aussi en avant des courts-métrages mais aussi de la musique.

    Le Festival international du film de Zanzibar c’est à Stone Town jusqu’au 16 juillet.

    Musique, danse, théâtre, c’est à Hammamet en Tunisie que cela se passe, depuis hier.

    Coup d’envoi pour la 53e édition du Festival international de Hammamet ce samedi 8 juillet 2017 avec un concert des Sénégalais Sahad and the nataal Patchwork, mêlant des influences jazz, blues, afrobeat notamment. 40 spectacles sont annoncés. Et ce soir vous avez rendez-vous avec le groupe Aywa.

    Le vendredi 14 juillet, il ne faudra pas rater un spectacle musical, « Quand les montagnes chantent », qui choisit de raconter la résistance, en Tunisie, des habitants du Mont Semmama face au terrorisme. Ce spectacle valorise aussi le patrimoine musical des bergers de cette région, et de sa population; 23 artistes ont joué dans ce spectacle réalisé par Adnane Helali.

    A ne pas manquer, la pièce de Taoufik Jebali, programmée le 15 juillet prochain : « 30 ans déjà ». Elle retrace 30 ans de l’histoire El teatro, premier théâtre privé de Tunisie créé par le metteur en scène Taoufik Jebali.

    53e édition également du festival de Carthage, toujours en Tunisie, qui s’ouvre jeudi.

    Et qui s’ouvre avec un spectacle qui célèbre 50 ans de musique tunisienne jeudi. Vendredi c’est un spectacle soufi qui est à l’honneur, intitulé El Medha, avant un grand concert de l’artiste syrienne Faya Yonan samedi.

    Quittons un temps la musique pour un rendez-vous mode.

    Jeudi s’ouvre la Bobo Fashion Week à Bobo Dioulasso, avec des conférences, une exposition vente, un concours de jeunes créateurs et des défilés bien sûr. A ne pas manquer celui de samedi prochain dans la grande salle de la maison de la culture. Aux manettes de ce rendez-vous de la mode, le styliste burkinabè Bazem’Sé.

    Il a fait du pagne KoKo Dunda sa marque de fabrique, conçu dans l’un des plus vieux quartiers de la ville, appelé KoKo.

    A ses côtés, pour cette Bobo Fashion Week, vous pourrez découvrir ou redécouvrir des créateurs et stylistes venus aussi de Côte d’Ivoire, du Mali, du Nigeria ou encore de la Guinée Conakry.

    Au Cameroun, cinéma avec Ecrans Noirs qui prend ses quartiers à Yaoundé le 15 juillet prochain.

    Depuis 1997 ce festival valorise le cinéma africain et le cinéma étranger sur l’Afrique. Dans les 10 films de fiction sélectionnés on retrouve encore le film « Wallay » et aussi le film « Hedi » du réalisateur tunisien Mohamed Ben Attia. Le long métrage ivoirien, « L’Interprète » d’Olivier Meliehe Koné et Kadhy Touré.

    Africultures a d’ailleurs rencontré Kadhy Touré qui nous raconte sa trajectoire de sa profession d’actrice à celle de productrice.

    Ecrans noirs c’est aussi une sélection de documentaires, avec pour exemple « Maman colonelle » du Congolais Dieudo Hamadi.Ou Kemtiyu Cheick Anta Diop du Sénégalais Ousmane William Baye.

    Et ce festival de cinéma comprend aussi une catégorie séries télévisées, une catégorie courts-métrages, et des sélections spécifiques pour les documentaires et films de fiction camerounais. Nous aurons l’occasion d’en reparler puisque le festival dure jusqu’à la fin du mois.

    Toutes ces informations et bien d’autres rendez-vous et actualités culturels sont à retrouver sur votre site d’information Africultures.com.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.