GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 23 Octobre
Mardi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Vienne, un patrimoine en danger?

    Vue aerienne du centre de Vienne, en Autriche. roger4336 / Flickr

    Lors de sa réunion annuelle à Cracovie jeudi dernier, l’Unesco a décidé d’inscrire Vienne sur la liste du patrimoine mondial en péril. A l’origine de cette décision, le projet d‘une tour d’habitation près du centre historique de la capitale autrichienne.

    De notre correspondant,

    L’objet de la controverse est une tour de 66m de haut qui devra héberger des appartements de luxe. Son emplacement futur est prévu non loin du centre historique, à proximité immédiate du grand boulevard circulaire du Ring, édifié dans la seconde moitié du 19e siècle sur les fondements des anciennes fortifications de la ville médiévale.

    Dans le voisinage immédiat se trouve une patinoire en plein air et la célèbre Konzerthaus, qui abrite plusieurs salles de concerts et l’Ecole supérieure de musique. C’est là, par exemple, que Michael Haneke a tourné son film La Pianiste avec Isabelle Huppert.

    L'Unesco tire la sonnette d'alarme

    La décision de l’Unesco sonne comme un avertissement. La ville a jusqu’au mois de février pour revoir sa copie, en l’occurrence de ne pas dépasser une hauteur de 43m dans cette zone tampon entre le centre historique et les quartiers périphériques. Elle perdrait, dans ce cas, le label de patrimoine historique obtenu en 2001.

    Cela n’est pas négligeable pour une ville où le tourisme joue un rôle important : on a enregistré 15 millions de nuitées touristiques l’année dernière, un record. Mais pour L’Unesco ce n‘est pas l’aspect touristique qui compte, comme l’a souligné sa représentante autrichienne, mais la préservation d’un site exceptionnel pour l’humanité.

    Un projet controversé depuis des mois

    Dans une première réaction à chaud, le maire social-démocrate de Vienne, Michael Häupl, a regretté la décision. Il a dit qu’il fallait tout faire pour changer ce statut. Mais son adjointe, l’écologiste Maria Vassilakou, responsable du projet, a critiqué l’Unesco de ne pas être assez flexible  et de ne pas tenir compte des exigences d’une métropole moderne. Elle a rappelé qu’à l’origine la hauteur de la tour était de 73m et qu’elle avait déjà été réduite à 66m.

    Depuis des mois, ce projet fait l’objet d’une vive controverse : plusieurs initiatives de citoyens se sont créées et des pétitions de personnalités du monde culturel ont notamment circulé. La décision de l'Unesco est certainement un argument de poids pour les adversaires du projet.


    Sur le même sujet

    • Invité de la mi-journée

      Deux villes africaines rejoignent la liste des sites distingués par l'Unesco

      En savoir plus

    • Afrique / Unesco / Environnement

      L'Unesco inscrit la réserve naturelle W-Arly-Pendjari au patrimoine mondial

      En savoir plus

    • Européen de la semaine

      Autriche: Sebastian Kurz, le tout jeune dirigeant du parti conservateur ÖVP

      En savoir plus

    • Accents d'Europe

      L'Autriche prête à défier Bruxelles sur la discrimination à l'embauche

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.