GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Comparateur agricole.com, première plateforme française de négoce agricole en ligne

    © RFI/Sayouba Traoré

    Aujourd’hui, Le coq chante aura un petit air de l’Atelier des médias de Ziad Maalouf, puisque nous allons à la découverte de Comparateur agricole.com, qui est la première plateforme française de négoce agricole en ligne. Une journée avec une start-up à la Cité de l’Innovation de Chartres, et dans le village de Droué, à une petite dizaine de kilomètres de Châteaudun. Précisons que nous sommes dans la Beauce, en plein cœur du bassin céréalier français.

    Pour situer les choses, quelques données et quelques chiffres. Première donnée, les conditions agro-climatiques font qu’en matière de céréales, on peut quasiment tout cultiver en France.
    Ensuite quelques chiffres. Au niveau mondial, 720 millions d’hectares de céréales sont cultivés, soit 51 % des terres arables, 14,6 % de la surface agricole mondiale et 5,5 % des terres émergées du monde. La Chine est le premier pays producteur avec 492,9 millions de tonnes, suivi des Etats-Unis avec 439,4 millions de tonnes et de l'Europe avec 329,1 millions de tonnes.
    Au niveau continental, sur les 12,4 millions d’exploitations agricoles de l’Union européenne, la moitié cultivait des céréales en 2010. Avec une production de céréales de plus de 72 millions de tonnes pour 11,15 milliards d’euros en 2014, la France est le premier pays producteur de céréales de l’Union européenne.

    Ce n’est pas sans raison que nous allons en Eure-et-Loir, un département qui fait partie de la Beauce. La Beauce est une région naturelle française à vocation agricole très fertile, qui couvre près de 600.000 hectares répartis sur cinq départements. Traditionnellement appelée le « grenier de la France » (grenier à blé), la Beauce est toujours essentiellement une vaste étendue de cultures céréalières, oléagineuses (colza) et protéagineuses, avec également de la betterave sucrière et de la pomme de terre. La partie céréalière de la production est diversifiée sur plusieurs types de culture: blé tendre, pour la meunerie et l'alimentation animale, qui représente plus d'un tiers de la production agricole ; blé dur, pour la production de pâtes alimentaires ; orge, pour les secteurs de la brasserie et de l'alimentation animale ; maïs, pour l'amidonnerie et l'alimentation animale. La production des autres céréales, comme le seigle, ou l'avoine, largement moins répandue en Beauce, est destinée aux semenciers et à la meunerie.

    Comparateur agricole.com, le site
     

     

    Invités :
    - Vincent Guilhem, directeur général de comparateur agricole.com
    - Cyprien Cottrel, spécialiste engrais chez comparateur agricole.com
    - Félix Richard, spécialiste céréales chez comparateur agricole.com
    - Tanguy Taillard, exploitant agricole dans le village de Droué.
     

    Production : Sayouba Traoré
    Réalisation : Ewa Moszynski

     


    Sur le même sujet

    • Chronique des Matières Premières

      Le premier négociant digital de céréales

      En savoir plus

    • Afrique Économie

      Mali: malgré une production record de céréales, les revenus peinent à décoller

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Argentine: Mauricio Macri veut doper les exportations de céréales

      En savoir plus

    • Chronique des Matières Premières

      Les Etats-Unis lorgnent déjà le marché cubain des céréales

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.