GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 11 Août
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Aujourd'hui
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Trump révoque l'habilitation secret défense de l'ex-chef de la CIA John Brennan (Maison Blanche)
    • Inde: 67 morts, 50000 déplacés par les inondations au Kerala (officiel)
    • Libye: 45 miliciens condamnés à mort pour avoir tué des manifestants anti-Kadhafi en 2011 (ministère)
    • Viaduc effondré à Gênes: Rome confirme qu'il va révoquer la concession de la société autoroutière Autostrade per l'Italia
    • Le gouvernement italien déclare l'«état d'urgence» pour 12 mois à Gênes
    • Embargo en Corée du Nord: Washington sanctionne deux sociétés russe et chinoise
    • Le Qatar promet 15 milliards de dollars d'investissements directs en Turquie (présidence turque)

    Madagascar: Antalaha, cent jours après le passage du cyclone Enawo

    Vue satellite d'un cyclone s'approchant de Madagascar. Planet Observer/Universal Images Group via Getty Images

    Le 7 mars 2017, le cyclone Enawo s’abattait sur Madagascar, entraînant la mort de 81 personnes et causant des dégâts considérables dans l’île. C’est entre Sambava et Maroantsetra (côte nord-est), là où le cyclone a frappé en premier, que le bilan a été le plus catastrophique : maisons dévastées, cultures ravagées, infrastructures routières détruites. A Antalaha, «capitale mondiale de la vanille», le réveil a été difficile mais cela aurait pu être pire encore, si la population n'avait pas tant été préparée à l’arrivée de cette catastrophe naturelle: deux morts «seulement», mais près de 90% des habitations endommagées. Cent jours après le passage d’Enawo, Eddie Serge Fernand, maire d’Antalaha élu sous l’étiquette du HVM, le parti du président de la République, dresse un tableau réaliste de ce qu’il reste à faire et des conséquences du cyclone encore visibles aujourd’hui, sur la vie de ses concitoyens.


    Sur le même sujet

    • Madagascar / Agriculture et pêche

      [Reportage] Madagascar: la cocoteraie Soavoanio se relève après le cyclone Enawo

      En savoir plus

    • Madagascar

      Madagascar: une partie de l’île encore sinistrée 4 mois après le Cyclone Enawo

      En savoir plus

    • Madagascar

      L'économie malgache freinée par les dégâts causés par le cyclone Enawo

      En savoir plus

    • Madagascar / Catastrophes naturelles

      Madagascar: des villages encore isolés, le bilan du cyclone pourrait s’alourdir

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.