GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Chambre des représentants américains condamne les «commentaires racistes» de Trump
    • France: la ministre des Transports Élisabeth Borne nommée ministre de la Transition écologique et solidaire
    • Washington sanctionne le chef de l'armée birmane pour le «nettoyage ethnique» des Rohingyas
    • Élection de von der Leyen: «Nous pouvons être fiers de l'Europe» (Macron)
    • Élection de von der Leyen: Merkel félicite une européenne «convaincue»
    • Les Etats-Unis souhaitent la poursuite du dialogue avec Pyongyang malgré sa mise en garde
    • Football: le Cameroun se sépare de Clarence Seedorf (sélectionneur) et de Patrick Kluivert (adjoint)

    L’extrême droite hongroise, en quête de respectabilité

    Gabor Vona (centre), leader du parti Jobbik, lors du vote pour les élections européennes, à Budapest, le 25 mai 2014. © Reuters/Laszlo Balogh

    Dédiabolisation, c’est le maître mot de tous ces partis populistes qui fleurissent ou se réinventent en Europe. Et en Hongrie, le Jobbik ne fait pas exception. Il y a quelques années, la formation crachait sur les mémoriaux de l’holocauste, voulait dresser une liste des dirigeants juifs et formait la garde hongroise, une milice paramilitaire destinée à intimider la population rom. Désormais, les dérapages sont beaucoup plus contrôlés. En témoignent ces jeunes militants. Jobbik séduit, selon les derniers sondages, 27% des 18-24 ans. A un an des élections générales, ce n’est pas le raz-de-marée annoncé, mais ces nouveaux visages veulent désormais présenter une image beaucoup plus lisse du parti. Reportage à Budapest signé Emilie Ginestou, Henrike Busch et Karina Kochan.

    Vu et pas pris
    Et voilà qui pourrait bien alimenter des suffrages populistes. En Ukraine, une nouvelle affaire de corruption vient secouer les rangs du parti au pouvoir du président Petro Porochenko.
    Un député de la majorité a été piégé par une enquêtrice du bureau national anti-corruption, il a touché d’énormes pots-de-vin. Mais, cette fois, l’immunité et l’impunité de la classe politique suscite un grand scandale dans l’opinion. Pour en parler, on retrouve Stéphane Siohan à Kiev.

    Quel numéro pour l’Europe ?
    Après l’Italie, l’Espagne lance un appel à la solidarité européenne dans la gestion de la crise migratoire. Si Madrid a réduit drastiquement le nombre d’arrivées sur ses côtes, cette politique lui a aussi coûté très cher, trop cher. A Madrid, François Musseau.

    Un défilé en pleine vacance du pouvoir
    C’est un de ces rituels qui rythment la société et la vie politique en Irlande du Nord. Les traditionnels défilés orangistes et catholiques qui ont lieu en été. Le 12 juillet 2017, c’était au tour des protestants de défiler dans les rues pour fêter le 327ème anniversaire de la bataille de la Boyne, au cours de laquelle Guillaume d’Orange (protestant donc) a vaincu le catholique Jacques II.
    Aujourd’hui, l’avenir politique de l’Ulster est plus incertain que jamais. Unioniste et républicains sont incapables de s’entendre sur la formation d’un nouveau gouvernement autonome, depuis sa démission en janvier 2017. Et le Brexit soulève beaucoup d’interrogations. Un contexte fébrile, mais une marche sereine. En Irlande du Nord, le reportage de Julien Lagache.

    Marche orangiste. © RFI/Julien Lagache

    Gardien de poubelles
    Les administrés apprécieront et décideront si les impôts locaux trouvent là une bonne utilisation. En Serbie, la mairie de Novi Sad s’était déjà illustrée en embauchant des vigiles pour surveiller les affiches électorales. Leur contrat a été prolongé. Ils sont désormais chargés de surveiller les poubelles. Drôles d’explications depuis la Serbie, signées Simon Rico.


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      Les jeunes électeurs du Jobbik, parti d'extrême droite Hongrois

      En savoir plus

    • Hongrie

      Le parti d'extrême droite hongrois Jobbik fête les cinq ans de sa milice

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Nos amies les bêtes, on les protège… on les craint

    Nos amies les bêtes, on les protège… on les craint
    Comme la chenille processionnaire qui continue sa migration vers le Nord de l’Europe, réchauffement climatique oblige. Ses poils urticants sont un cauchemar pour l’homme. Le ravageur forestier envahit désormais les Pays-Bas. Pour de nombreux Néerlandais, (…)
    • Nos amies les bêtes, on les protège… on les craint

      Nos amies les bêtes, on les protège… on les craint

      Comme la chenille processionnaire qui continue sa migration vers le Nord de l’Europe, réchauffement climatique oblige. Ses poils urticants sont un cauchemar pour l’homme. …

    • Les capitales européennes qui disent non à la voiture

      Les capitales européennes qui disent non à la voiture

      Les transports : premiers émetteurs de gaz à effet de serre. Et dans ce peloton, les voitures des particuliers arrivent en tête, loin devant les poids lourds ou les véhicules …

    • Atteindre les étoiles: les filières d'excellence

      Atteindre les étoiles: les filières d'excellence

      Il y a 50 ans, l'homme posait le pied sur la Lune pour la première fois. Aujourd'hui, la NASA veut relancer les missions lunaires. Astronaute ! Ça fait rêver ! Pour les …

    • Prison: comment éviter la récidive?

      Prison: comment éviter la récidive?

      La surpopulation carcérale est toujours d’actualité en Europe, les peines alternatives sont en hausse, mais la réinsertion est à la peine.Tableau très mitigé des prisons …

    • Le légendaire Orient-Express bientôt de retour?

      Le légendaire Orient-Express bientôt de retour?

      Accents d’Europe vous emmène aujourd’hui dans un voyage lent qui laisse défiler les paysages, un voyage en train. Et le premier d’entre eux reste dans l’imaginaire collectif …

    • Systèmes de santé en crise

      Systèmes de santé en crise

      En Bulgarie, le système de santé fait face à plusieurs difficultés : sous financé ; exsangue, en raison de l’exode massif de ses médecins et de ses infirmières ; il est …

    • Les Grecs choisissent le changement

      Les Grecs choisissent le changement

      Exit donc le parti d’ultra-gauche Syriza en Grèce. Et son Premier ministre Alexis Tsipras. C’est l’alternance après presque quatre ans d’austérité. Ainsi, en ont décidé …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.