GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
Aujourd'hui
Mardi 28 Mai
Mercredi 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Radhouane El Meddeb, face à soi

    «Face à la mer, pour que les larmes deviennent des éclats de rire», de Radhouane El-Meddeb. © Christophe Raynaud De Lage

    Cette année, parmi les temps forts du Festival d'Avignon, le chorégraphe tunisien Radhouane El Meddeb présente sa dernière création. Intitulée Face à la mer, pour que les larmes deviennent des éclats de rire, la représentation a lieu au Cloître des Carmes jusqu'au 25 juillet 2017. Un regard puissant qui interroge et s'interroge sur la société tunisienne d'aujourd'hui. Les musiciens et les danseurs incarnent une Tunisie en pleine mutation. Une création qui tisse un lien personnel entre l'histoire du chorégraphe et celle des artistes vivant aujourd’hui en Tunisie.

    Dans le cadre du Festival Off d'Avignon, la comédienne Marie-Sohna Condé est sur scène dans une mise en scène de Pascale Henry au Théâtre 11-Gilgamesh-Belleville jusqu’au 28 juillet 2017. Dans les yeux du ciel de l'essayiste et islamologue Rachid Benzine, elle interprète Nour, une prostituée, témoin de l'actualité de son pays. La pièce présente une vision singulière du Printemps arabe et de sa reprise en mains par les gouvernements islamistes à travers la vie et le regard de cette femme de l'ombre.


    Sur le même sujet

    • Danse des mots

      Avignon 2017: «Logiquimperturbabledufou» de Zabou Breitman

      En savoir plus

    • Danse des mots

      Avignon 2017: Laurent Natrella et Hovnatan Avidikian

      En savoir plus

    • J. R. Dos Santos, essence de l'art et roi du pétrole

      J. R. Dos Santos, essence de l'art et roi du pétrole

      José António Afonso Rodrigues dos Santos est journaliste. Présentateur-vedette du journal du soir sur la chaîne publique portugaise, il a aussi été grand reporter et …

    • Andréas, sous le signe du Capricorne

      Andréas, sous le signe du Capricorne

      En 1978, paraissait dans Le Journal de Tintin, Rork, une bande dessinée marquante à l'univers et au personnage principal énigmatiques. Une série aux allures d'OGNI, un …

    • Jeanne Mas, une femme d'aujourd'hui

      Jeanne Mas, une femme d'aujourd'hui

      Partie vivre aux États-Unis depuis une quinzaine d'années, Jeanne Mas ne s'est jamais faite oublier de son public car elle est une femme d'aujourd'hui, libre, l'envie …

    • Erik Truffaz, quand le jazz s'emmêle

      Erik Truffaz, quand le jazz s'emmêle

      Quand on entend la musique d'Erik Truffaz, beaucoup pensent à Miles Davis. Et pourtant, sa musique métissée s’inscrit à la coisée des genres. Erik Truffaz clôturera, …

    • Ivan Morane porte «La Chute» au sommet

      Ivan Morane porte «La Chute» au sommet

      Un fauteuil, une lumière changeante, quelques notes d’atmosphère brumeuse, et un comédien, seul sur le plateau, au service du texte. Ivan Morane est un enfant de la balle. …

    • Bruno Salomone, l'enfer des sons

      Bruno Salomone, l'enfer des sons

      Depuis qu’il est monté sur scène avec les Nous Çnous, depuis qu’il a joué dans le feuilleton Kaamelott, ou enfilé le maillot d’Igor d’Hossegor dans le film Brice de Nice, …

    • Tiken Jah Fakoly, le monde est chaud

      Tiken Jah Fakoly, le monde est chaud

      Tiken Jah Fakoly fête, cette année, ses 25 ans de carrière et autant d’engagements au service de sa musique, le reggae, instrument de ses combats pour la paix, l’unité, …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.