GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    René de Obaldia, un jeune homme de 98 ans

    René de Obaldia chez lui. © RFI

    René de Obadia, entré à l'Académie Française en 2000 est né à Hong-Kong, en octobre 1918, d'un père originaire du Panama et d'une mère française. Il est l'auteur d'une oeuvre abondante : poésie, roman, livre pour la jeunesse, et surtout théâtre, sa pièce Du vent dans les branches de Sassafras est jouée dans le monde entier, depuis plus d'un demi-siècle. A l'aube de son centenaire, René de Obaldia vient de publier un recueil de citations et d'aphorismes, sous le titre Perles de vie, aux éditions Grasset.
    A cette occasion, il nous reçoit chez lui.

    "Chers lecteurs,
    Je vais bientôt me quitter. Oui, disparaître de cette planète. Et il m’est venu à l’idée de rassembler moult pensées, citations, engrangées tout au long de mon existence, et de vous les léguer, dans l’espoir que pour vous aussi, elles seront source de réflexions, méditations, voire matière à rire et à pleurer.
    Chers lecteurs, chers obaldiens, à vous, selon vos affinités, vos humeurs, de vous approprier une perle rare.
    Je vais maintenant prendre congé de vous, non sans vous gratifier d’un proverbe bantou: «Mon ami n’est pas mort puisque je vis encore.»

    René de Obaldia"

     

     


    Sur le même sujet

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.