GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Les États-Unis ont abattu un drone iranien au-dessus du détroit d'Ormuz (Trump)
    • Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans (National Oceanic and Atmospheric Administration)
    • «Renvoyez-la!»: Trump dit désapprouver les slogans scandés à son meeting
    • Iran: Rohani appelle Macron à «intensifier» les efforts pour sauver l'accord nucléaire
    • Washington demande à l'Arabie saoudite de libérer le blogueur Raef Badaoui (Pence)
    • Les États-Unis vont pousser pour la liberté religieuse en Corée du Nord (Pence)
    • Sanctions américaines contre des dirigeants de milices liées à l'Iran en Irak (Mike Pence)
    • Tour de France 2019: Simon Yates s'impose dans la 12e étape, Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune
    • Maroc: trois hommes condamnés à la peine de mort pour l'assassinat de deux Scandinaves

    Djibouti: «La mort de Jabah est un assassinat politique prémédité»

    Dimitri Verdonck, président de l'association Cultures et Progrès. Archives personnelles de Dimitri Verdonck

    Il était devenu le symbole des détentions arbitraires à Djibouti, l’opposant Mohammed Ahmed dit « Jabha », considéré comme le plus ancien prisonnier politique du pays, est décédé mercredi en détention, des suites d'une grave maladie. Accusé par le régime d’être un agent érythréen il avait été arrêté en 2010 puis avait attendu pendant 7 années son procès avant d’être finalement condamné en juin dernier. « Un assassinat politique programmé », selon son avocat. C'est également le sentiment de Dimitri Verdonck, président de l'association Cultures et Progrès qui soutient les défenseurs de droits humains, notamment à Djibouti. Il revient sur les circonstances de ce décès qui met une nouvelle fois en lumière la dureté du régime djiboutien.

    « Jabha est à la prison de Gabode depuis déjà plus de 7 ans dans des conditions tout à fait déplorables. Il a été condamné récemment à 15 ans de prison parce que les 7 années durant lesquelles il était en prison, il était en détention, il n’avait pas encore été condamné. (...) »


    Sur le même sujet

    • Djibouti

      Djibouti: mort de l'opposant Mohamed Ahmed, dit Jabha

      En savoir plus

    • Djibouti / France

      Mort du juge Borrel à Djibouti: un rapport accrédite la thèse d’un assassinat

      En savoir plus

    • Littérature / Djibouti

      Abdourahman Waberi: «L'histoire djiboutienne est tragique»

      En savoir plus

    • Invité Afrique soir

      Indépendance de Djibouti: «pour le quotidien des Djiboutiens rien n’a changé»

      En savoir plus

    Prochaine émission

    Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire

    Philippe Njaboué, chef de projet de l'association Alternative Cote d'Ivoire
    La Côte d'Ivoire est l'un des pays africains où les homosexuels peuvent être aussi victimes de discrimination et de violences. Pour lutter contre cette stigmatisation, un travail de sensibilisation est mené. Notamment par l'association Alternative Côte (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.