GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    L'écrivain britannique Salman Rushdie

    Salman Rushdie. © RFI / France 24

    Auteur de onze romans (dont Les Versets Sataniques et Les Enfants de minuit qui lui valut le Booker Prize et The Best of the Booker), d'un recueil de nouvelles, de quatre essais, coéditeur de deux anthologies, Salman Rushdie est membre de l'American Academy of Arts and Letters et 'Distinguished Writer in Residence' à l'Université de New York.
    Ancien président du PEN American Center, Salman Rushdie a, en 2007, été anobli et élevé au rang de chevalier par la reine Elizabeth II, pour saluer sa contribution à la littérature.

    Son nouveau roman intitulé Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits est paru en français, aux éditions Actes Sud, dans une traduction de Gérard Meudal.

    © Eugenia Loli

    "Quand il advient – tous les quelques siècles – que se brisent les sceaux cosmiques, le monde des jinns et celui des hommes entrent momentanément en contact. Sous apparence humaine, les jinns excursionnent alors sur notre planète, fascinés par nos désirables extravagances et lassés de leurs sempiternels accouplements sans plaisir.
    Venue une première fois sur terre au XIIème siècle, Dunia, princesse jinnia de la Foudre, s’est éprise d’Ibn Rushd (alias Averroès), auquel elle a donné une innombrable descendance dotée de l’ADN des jinns. Lors de son second voyage, neuf siècles plus tard, non seulement son bien-aimé n’est plus que poussière mais les jinns obscurs, prosélytes du lointain radicalisme religieux de Ghazali, ont décidé d’asservir la terre une fois pour toutes. Pour assurer la victoire de la lumière sur l’ombre dans la guerre épique qu’elle va mener contre les visées coercitives de ses cruels semblables, Dunia s’adjoint le concours de quatre de ses rejetons et réactive leurs inconscients pouvoirs magiques, afin que, pendant mille et une nuits (soit : deux ans, huit mois et vingt-huit nuits), ils l’aident à faire pièce aux menées d’un ennemi répandant les fléaux du fanatisme, de la corruption, du terrorisme et du dérèglement climatique…
    Inspiré par une tradition narrative deux fois millénaire qu’il conjugue avec la modernité esthétique la plus inventive, Salman Rushdie donne ici une fiction aussi époustouflante d’imagination que saisissante de pertinence et d’actualité."
    (Présentation de l'éditeur)


    Sur le même sujet

    • Invité de la mi-journée

      S. Rushdie: «Quand l'imagination abandonne la raison, elle engendre des monstres»

      En savoir plus

    • Littérature/Salman Rushdie

      S. Rushdie:«Je hais les burkini autant que les burqa, les niqab et autres hijab»

      En savoir plus

    • Littérature/Rushdie

      [Portrait] Salman Rushdie, l'homme des deux mondes

      En savoir plus

    • Littérature

      Nouveau roman de Rushdie: entre fable politique et réalisme magique

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.