GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Forum de l’AGOA : les grandes attentes de l'hôte togolais

    Cette année le forum de l'Agoa se déroule à Lomé, la capitale du Togo. DR

    Le 16e forum de l’AGOA, s’ouvre officiellement ce mercredi à Lomé. L'AGOA, une loi américaine qui permet à 38 pays africains d’exporter vers les Etats-Unis plus de 6500 produits exonérés de toute taxe. Environ 1000 représentants sont réunis à Lomé, capitale du Togo pour trouver les moyens de maximiser les avantages de cette loi. Le Togo, pays organisateur du forum part de très loin.

    Pour les autorités togolaises, le forum AGOA 2017 à Lomé est une opportunité pour mettre en exergue le Togo comme un couloir économique et commercial important au niveau de la sous-région ouest-africaine.

    Ce faisant il s’agit de donner une visibilité aux potentialités économiques du pays afin d’accroître les exportations vers les Etats-Unis. Dédé Ahoefa Ekué, ministre conseiller auprès du président de la République, présidente du comité national d’organisation du Forum : « C’est très important de noter que pour accroître ces exportations vers les Etats-Unis, nous devons activer les leviers actuellement sous-utilisés, notamment l’intégration en sous-régional, l’utilisation du potentiel agricole. Nous avons un investissement solide en matière d’infrastructures de transport qui doit nous permettre d’être plus compétitifs sur le marché américain ».

    A ce forum, le secteur privé est bien représenté comme ces femmes de l’African Women Enterepreneurship program, AWEP. Nadia k, créatrice de mode, est de la délégation de l’AWEP- Togo, une organisation au sein de laquelle les femmes sont organisées en groupement du même secteur et travail en synergie.

    « Nous attendons que l’on puisse mettre en place des outils techniques : en termes d’usines, d’équipements nécessaires pour pouvoir favoriser la production de masse. »

    Les exportations du Togo vers ce vaste marché américain sont infimes : seulement 1,23% des exportations du Togo bénéficient des avantages de l’AGOA à savoir l’entrée sur le marché américain sans droit de douane et pourtant les opportunités sont là ; il suffit d’y travailler pour rectifier le tir confie le président de la chambre du commerce et d’industrie du TOGO, Germain Méba.

    « Il y a de réelles opportunités à saisir. Pour promouvoir cela nos entreprises doivent être plus performantes comme aller vers de petites industries, créer des laboratoires pour être accepté par les Etats-Unis. »

    Le karité, le cajou, le soja ou encore les fruits séchés tels l’ananas ou la mangue sont les produits agricoles sur lesquels le Togo entend développer la production pour doper les exportations vers le marché américain.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.