GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
Aujourd'hui
Mardi 28 Mai
Mercredi 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Tour d’Europe des résultats et décryptage avec nos invités en studio, nos correspondants et envoyés spéciaux de 7h à 9h (heure de Paris, 5h-7h TU)

    Une embellie économique en Ukraine

    L'agence de notation Moody's à relever la note de l'Ukraine de Caa3 à Caa2. AFP PHOTO/Emmanuel Dunand

    L’agence américaine Moody’s vient de relever la note de l’Ukraine. Une amélioration très modeste, mais un signal positif pour les Ukrainiens. Après une grave crise économique en 2014-15, et une récession d’au moins 9 %, le pays semble regarder de l’avant.

    de notre correspondant à Kiev,

    Selon le communiqué de Moody’s, la hausse de la note de l'Ukraine a pouyr objectif de pointer l’impact des quelques réformes structurelles mises en place ces dernières années. Notamment la stabilisation des finances publiques, la restructuration de la dette extérieure des secteurs bancaire et gazier. C’était il y a encore peu des trous noirs de la corruption dans le pays.
    C’est une amélioration très modeste: de Caa3 à Caa2, c’est-à-dire d’une appréciation stable à une appréciation positive. On est encore très loin des sacro-saints Triple A, dont bénéficie par exemple la France. Mais le signal est fort: grâce à cette simple amélioration, l’Ukraine a accès des taux plus avantageux sur les marchés internationaux, pour emprunter. Un avis positif peut aussi encourager les investisseurs à venir s’implanter en Ukraine.

    Une croissance soutenue mais fragile

    + 2,3 % l’an dernier, 2 % cette année, et on s’attend à 3 % en 2018. C’est le signe que l’Ukraine a sorti la tête de l’eau, après une dévaluation catastrophique, une récession historique, une désorganisation totale de l’État dans un contexte de révolution et de guerre. Les annonces de création d’entreprises, d’industries, de start-up, se multiplient. Le président Petro Porochenko a accueilli l’annonce de Moody’s en assurant que l’Ukraine était sur le chemin d’une transformation radicale, et ne s’arrêterait pas.

    Pour autant, il faut relativiser. D’abord parce que la conjoncture politique et militaire en Ukraine reste très instable, et donc peut tout remettre en cause du jour au lendemain. Mais aussi parce que l’annonce de Moody’s concerne avant tout le secteur financier, et la reprise économique n’a pas encore d’effet visible sur l’état des infrastructures, ou même l’emploi. Pour l’instant, les Ukrainiens restent parmi les plus pauvres en Europe, en termes de PIB par habitant.

    Assurer une croissance qui profite à la population

    Des économistes très pointus se sont cassé les dents sur ce sujet : comment assurer une croissance qui profite à la population ? Un des éléments de réponse, c’est le temps. Des réformes structurelles, en plus que celles déjà évoquées, peuvent aussi changer la donne : par exemple, la décentralisation du pouvoir vers les collectivités locales, ou encore l’abandon de la nomenclature soviétique, et la modernisation des normes de production. Tout ceci peut, sur la durée, changer la nature même de l’économie ukrainienne.

    Autre point: il faudrait que la lutte contre la corruption soit efficace, ce qui n’est pas le cas jusqu’à présent. On assiste plutôt à une résistance, à des contre-attaques du système de corruption qui ne donnent pas vraiment d’espoir d'une lutte sérieuse contre la corruption, qui reste la véritable gangrène de l’économie.


    Sur le même sujet

    • Ukraine / Etats-Unis

      Soutien américain à l'Ukraine: toujours pas d'armes létales

      En savoir plus

    • Reportage International

      Il y a 26 ans, l'Ukraine quittait l'URSS

      En savoir plus

    • Bonjour l'Europe

      La nouvelle vie du fleuve Dniepr

      En savoir plus

    • Ukraine

      Dans l'est de l'Ukraine, la guerre se poursuit en silence

      En savoir plus

    • Ukraine/Corée du nord

      L'Ukraine veut prouver qu'elle n'a rien à voir avec les missiles nord-coréens

      En savoir plus

    • Corée du Nord / Ukraine

      Progrès de l'armement nord-coréen: une usine ukrainienne pointée du doigt

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.