GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Juillet
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    « Sustain » le simulateur de tempêtes

    « Sustain », c’est un gigantesque aquarium mesurant 23 mètres de long, 6 mètres de large et d’une profondeur de 2 mètres que les chercheurs ont rempli de 144 000 litres d'eau. ©l'université de Miami

    « Sustain », est le nom du plus grand simulateur de tempêtes au monde. Cette machine est capable de reproduire dans un bocal géant des ouragans de catégorie 5, comme Irma ou Maria. Ce générateur de vents extrêmes a été conçu par les chercheurs américains de l'université de Miami en Floride, afin de mieux prédire l'intensité des cyclones et d’anticiper ainsi leurs effets dévastateurs.

    On se souvient tous de la fable « Les trois petits cochons » qui est devenue mondialement célèbre grâce aux studios Disney en 1933 avec une version animée de l'histoire largement édulcorée. Ce conte d’origine européenne nous dépeint les mésaventures de trois jeunes cochons aux prises avec un loup capable de souffler des tempêtes. Le premier petit cochon construit sa maison avec de la paille, le deuxième une bâtisse en bois et le troisième fabrique son abri en se servant de briques et de ciment. « Je vais m'enfler, et souffler et la maison défoncer ! » fulmine la bête cruelle qui désirerait boulotter les porcins. Même pas mal ! Du moins en ce qui concerne la maison en pierres, la seule capable de résister au souffle du carnassier. Malheureusement, cette histoire ne tient pas debout ! Le loup est de toute évidence asthmatique et la 3e maison des petits cochons, se serait éparpillée aux quatre vents à 250 km/heure, entièrement dévastée par l’ouragan Irma de catégorie 5.

    Prévoir l'intensité des cyclones, des tornades et autres tempêtes est justement l’objectif de « Sustain », le plus grand simulateur d'ouragan au monde.

    Développée par les chercheurs américains de l'université de Miami en Floride, cette machine à faire du vent et des vagues a nécessité un investissement de 15 millions de dollars. C’est un gigantesque aquarium mesurant 23 mètres de long, 6 mètres de large et d’une profondeur de 2 mètres que les chercheurs ont rempli de 144 000 litres d'eau. Le moteur de la soufflerie affiche au compteur une puissance de 1700 chevaux, l’engin décoiffe en déclenchant des tempêtes d’une force maximale sur des maquettes miniatures de bâtiments bardés de capteurs.

    « Sustain » devrait à terme permettre aux météorologues d’affiner leurs modèles de prévisions, de mieux calculer l'intensité des ultra-cyclones. Les scientifiques espèrent aussi comprendre comment les ouragans endommagent les habitations et les immeubles. Un aspect important de la recherche puisque la plupart des normes et des modèles informatiques utilisés par les constructeurs se basent aujourd’hui sur des données complètement périmées. «  Qui sème le vent, récolte la tempête » affirme un dicton, mais pas de panique ! Les phénomènes météo extrêmes et dévastateurs de « Sustain » resteront, eux, sagement enfermés dans leur bocal, ont promis ses concepteurs.

    Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.