GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Tadjikistan: le président arrange un mariage pour récompenser une flatterie

    Emomali Rahmon, président du Tadjikistan, a fait marier un professeur d'histoire le 27 août pour le remercier de ses compliments. AFP/LAKRUWAN WANNIARACHCHI

    Il y a deux semaines, Saidsho Asrorov, 23 ans, professeur d’histoire dans le sud du Tadjikistan, était célibataire et n’avait pas d’épouse en vue, du fait de sa pauvreté, qui ne lui permettait pas de pouvoir financer son mariage. Depuis le 27 août, Marjona Houdoïdodove est devenue son épouse. Emomali Rahmon, le président de l’ancienne république soviétique du Tadjikistan, a en effet ordonné qu’on lui trouve une épouse.

    C’est l’histoire d’un président qui, dans un régime de plus en plus autoritaire et paternaliste, s’affiche en bienfaiteur du peuple. Le 16 août, Emomali Rahmon, à la tête du Tadjikistan depuis 1994, faisait une tournée dans le sud du pays, dans la région du Khatlon. Et comme toujours, les responsables politiques locaux avaient prévu que des citoyens fassent des éloges publics du président. C’est ce qu’a fait Saidsho Asrorov, ne lésinant pas sur les compliments adressés au « leader de la nation et fondateur de la paix ».

    Le président, flatté, lui a demandé s’il était marié. Il ne l'était pas, étant donnée l’extrême maigreur du salaire que l’Etat veut bien lui verser. Aussitôt, le chef de l’Etat a ordonné aux responsables locaux de lui trouver une épouse et de payer les frais de mariage. Une commission a été créée pour l’occasion. Elle a demandé au jeune professeur qui il voudrait épouser. Il a alors dit Marjona Hudoidodova, qu’il avait vu une fois. Onze jours plus tard, ils étaient mariés.

    Qu’en pense la mariée ?

    On a l’impression que l'heureuse élue n’a guère eu le choix, même si elle n’avait jamais vu Saidsho. La commission a rencontré sa famille et a, en quelque sorte, négocié leur union forte de l’autorité du tout-puissant chef de l’Etat et père de la nation. Marjona a tout de même fait savoir qu'elle n’accepterait qu’à la condition de pouvoir continuer à travailler. Elle est infirmière.

    C’était visiblement une question cruciale pour elle, qui avait semble-t-il refusé diverses propositions, ce qui explique son mariage tardif pour le pays, puisqu’elle a 22 ans. En effet, les familles tadjikes estiment en général que la femme ne doit pas travailler, mais élever ses enfants.

    Quelle signification politique ?

    Outre le fait que cela fait partie de la politique autoritaire et paternaliste - les deux vont de pair - du président Rahmon, cela signifie aussi que ce pouvoir, pour se maintenir, joue la carte traditionnaliste, d’un traditionalisme qui donne un verni de moralité à un régime dévoré par la corruption et où la pauvreté est telle que 10 % au moins de la population, sur les 8 millions de Tadjiks, sont obligés de migrer en Russie pour trouver un emploi.


    Sur le même sujet

    • Décryptage

      Asie centrale: un jihadisme sous-estimé

      En savoir plus

    • Iran / Norouz

      [Vidéo] Norouz: une des fêtes les plus anciennes de l'humanité!

      En savoir plus

    • Tadjikistan

      Tadjikistan: un référendum permet au chef de l'Etat de devenir «président à vie»

      En savoir plus

    • Russie / Afghanistan / Tadjikistan

      La Russie envoie des renforts sur sa base militaire tadjike

      En savoir plus

    • Tadjikistan

      Tadjikistan: le gouvernement interdit le principal parti d'opposition

      En savoir plus

    • RUSSIE / TADJIKISTAN

      Plus de 1500 migrants tadjiks interpellés en Russie

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.