GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 27 Septembre
Jeudi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Le 11 Septembre en musique

    Par
    Jean-Marie Pottier et Tarek Kai. © RFI

    8h46 du matin… Le 11 septembre 2001… L’avion de United Airlines s’écrase contre la tour Nord du World Trade Center faisant entrer les Etats-Unis et le monde dans une nouvelle ère. Ce jour-là, il y eut les sons des sirènes de police et des pompiers, les cris des témoins et des victimes, les bruits des explosions, le silence qui suivit la catastrophe, et la musique… Des mois et des années s’écouleront avant que des compositeurs et des musiciens ne décident de s’emparer à nouveau de leur instrument ou de leur cahier à musique, pour évoquer cette tragédie à travers des chansons, des hymnes ou des œuvres instrumentales.
    Retour sur les œuvres les plus emblématiques qui évoquent ces attaques, et qui rendent hommage aux victimes des attentats du 11 Septembre, avec le compositeur franco-libanais Béchara El-Khoury, auteur de « New York Tears and Hope » et de Jean-Marie Pottier, auteur de « Ground Zero, une histoire musicale du 11 septembre ».


    Sur le même sujet

    • Reportage International

      11 septembre 2001, 15 ans après: le renouveau du Financial district à New York

      En savoir plus

    • 7 milliards de voisins

      15 ans après les attentats du 11 septembre: quels changements dans les sociétés?

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. ...
    4. Suivant >
    5. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.