GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Jeudi 19 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    La Corée du Nord propulse l'or à son plus haut niveau depuis un an

    L'or, valeur refuge, a progressé de 10% depuis juillet dernier. REUTERS/Tyrone Siu

    L'essai nucléaire nord-coréen a fait bondir le prix de l'or. Le dollar faible et l'essoufflement du bitcoin profitent aussi au métal précieux.

    La Corée du Nord propulse l'or à son plus haut niveau depuis an. Suite au sixième et plus puissant essai nucléaire de Pyongyang, le cours de l'once de métal précieux a progressé de plus de 1% ce lundi, à plus de 1 339 dollars en séance. Si l'on ajoute les remontrances de Moscou à Washington ce week-end, les tensions géopolitiques sont décidément de retour sur le marché de l'or et ce depuis les attentats en Espagne. L'or, valeur refuge, a progressé de 10% depuis juillet dernier.

    Mais le retour des investisseurs vers le lingot s'explique aussi par des raisons purement économiques : les banques centrales ont renoncé à intervenir d'ici la fin de l'année pour lever les taux d'intérêt de part et d'autre de l'Atlantique, ce qui dessert le dollar et profite à l'or. Le marché de l'emploi américain est moins bon que prévu, ce qui dessert les actions et profite à l'or. La Chine vient de mettre son nez dans la bulle du « bitcoin », la monnaie virtuelle, du coup les investisseurs commencent à s'en délester, ce qui profite à l'or.

    Les tensions entre Pyongyang et Washington entraînent elles aussi des craintes plus économiques que militaires. Quel impact pourraient avoir de nouvelles sanctions des Etats-Unis contre la dictature communiste, s'interrogent les investisseurs ? Et si Washington punissait les banques chinoises qui financent encore largement l'économie nord-coréenne, ces banques chinoises seraient-elles prêtes à se délester d'une partie de leurs immenses réserves de devises américaines ? Ce qui ferait alors s'effondrer le dollar. De rares analystes voient déjà l'or à plus de 5 000 dollars voire 10 000 dollars l'once dans quelques mois ! La majorité des autres exclut ce scénario, se contentant d'une hausse autour des 1 400 dollars à la fin de l'année. Ce qui reste encore très loin du record absolu de 1 920 dollars en 2011 pour l'once de métal précieux.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.