GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Migrants économiques : pourquoi partir à tout prix ?

    Migrants au large des côtes libyennes, le 19 juin 2017. REUTERS/Stefano Rellandini

    Selon les derniers chiffres de l’ONU, il y aurait dans le monde près de 250 millions de migrants. Si beaucoup fuient la guerre, la famine ou un danger imminent, d’autres quittent leur pays pour des raisons économiques alors que la route peut être longue et ne garantit pas un avenir meilleur. Pourquoi quitter son pays ? Quels sont les mécanismes familiaux qui déclenchent le départ d’un enfant vers un eldorado rêvé ?
     

    Issiaka Konate, Directeur Général des Ivoiriens de l’extérieur, retourné dans son pays d’origine, la Côte d’Ivoire, après vingt ans passés à l'étranger et recruté au ministère de l’intégration africaine et des ivoiriens de la diaspora

    Maryse Tripier, sociologue de l’immigration, professeur émérite à Paris VII

    Jean-Noël Senne, économiste, chercheur à l’IRD, spécialiste des migrations en Afrique subsaharienne

    Prochaine émission

    Quand la religion s’invite dans l’entreprise

    Quand la religion s’invite dans l’entreprise
    Signes religieux distinctifs, aménagements d’horaires, demandes de menus spéciaux à la cantine : comment définir la laïcité au sein des entreprises ? Comment doivent réagir les employeurs ? Les syndicats (…)
    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.