GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Lundi 23 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 25 Octobre
Jeudi 26 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: vote mardi 24 octobre du Conseil de sécurité sur l'enquête sur les armes chimiques (diplomates)
    • Niger: l'armée américaine poursuivra ses opérations malgré l'embuscade (Pentagone)
    • Accord de l'UE sur une réforme du travail détaché (Commission européenne)
    • Prix Fifa: Cristiano Ronaldo sacré meilleur joueur de football de l'année 2017
    • Prix Fifa: Zinédine Zidane sacré meilleur entraîneur de football de l'année 2017

    La conservation de la faune sauvage au Tchad

    Des éléphants auprès d'un point d'eau, au Tchad. Getty Images/Westend61

    Ce matin nous allons parler de la conservation de la faune sauvage au Tchad, et plus précisément ce que les spécialistes appellent les Big Five. Les Big Five sont un ensemble de cinq mammifères africains : le lion d'Afrique, le léopard d'Afrique, l'éléphant d'Afrique, le rhinocéros noir et le buffle d'Afrique. Les francophones les appellent les cinq animaux les plus emblématiques. Ces espèces animales sont très menacées depuis le XXe siècle.

    En Tanzanie, par exemple, on voit 80 % des effectifs d'éléphants disparaître. Entre 1860 et 1930, entre 25 000 et 100 000 éléphants sont chassés chaque année ; le nombre de rhinocéros et de lions s'effondre ainsi que celui des buffles et des léopards. Et le tout cela a un impact sur le cadre de vie des populations. En effet, en plus d’être emblématiques par leur image, ces cinq grands mammifères contribuent à la santé écologique du milieu naturel où ils vivent. Il importait donc de réagir.

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.