GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Samedi 21 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 23 Juillet
Mardi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.

    Un si petit monde

    L'ancien Premier ministre et actuel sénateur LR Jean-Pierre Raffarin sera chroniqueur dans la nouvelle émission de Laurent Delahousse, sur France 2. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

    Cette semaine dans la Chronique des médias, la rentrée des chaînes de TV et de radio en France qui est marquée par une nouveauté : l’arrivée de chroniqueurs venus du monde politique.

    Ce sera demain qu’aura lieu la première de 19h le dimanche, la nouvelle émission de Laurent Delahousse, sur France 2. Parmi la quinzaine de chroniqueurs ou d’« éclaireurs », comme dit la chaîne, qui interviendront dans ce programme, deux anciens Premiers ministres Jean-Pierre Raffarin et Edith Cresson. Si la seconde ne joue plus aucun rôle politique, le second est encore jusqu’au 2 octobre sénateur Les Républicains de la Vienne.

    Il a certes annoncé qu’il quittait la vie politique, mais il reste influent à droite où il s’oppose, par exemple, à la candidature de Laurent Wauquiez à la tête du parti. Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a d’ailleurs l’intention d’imputer ses prises de parole à sa formation politique.

    Moult personnalités politiques sur les antennes

    Qu’en ira-t-il des autres ? Depuis la rentrée, on trouve moult personnalités politiques sur les antennes. L’ex-conseiller de Hollande, Gaspard Gantzer sera sur Europe 1, tandis que l’ex-conseiller de Sarkozy, Henri Guaino est sur Sud Radio. Axelle Lemaire, l’ex-secrétaire d’Etat au numérique est sur France Culture tandis que l’ancienne ministre de la Culture Aurélie Filippetti sera sur Europe 1 et i24NEWS, la chaîne d’information internationale basée en Israël.

    Roselyne Bachelot, l’ancienne ministre de la Santé, officie désormais sur la chaîne d’info LCI, tout comme l’ancien député socialiste Julien Dray. Quant à Raquel Garrido, actuelle porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, elle a atterri dans une émission de C8, la chaîne contrôlée par Vincent Bolloré. Une situation assez cocasse puisqu’elle a pu interpeller la semaine dernière le Premier ministre Edouard Philippe en tant que chroniqueuse à C8.

    Exercice inverse

    A vrai dire, on connaissait plutôt la situation inverse. Des journalistes qui servent le pouvoir, on l’a vu au Royaume-Uni et aux Etats-Unis comme en France. Teresa May a recruté un ancien éditorialiste politique du Daily Mail, James Slack, comme Donald Trump a fait appel un temps à Steve Bannon, journaliste qui a été renvoyé cet été à son site Breitbart News. En France, c’est le chroniqueur Bruno Roger-Petit qu’Emmanuel Macron vient de choisir comme porte-parole.

    L’avantage du politique, c’est bien sûr qu’il apporte sa notoriété et qu’il a l’habitude des phrases courtes. L’inconvénient, c’est qu’on entretient l’idée d’un entre soi entre journalistes et politiques. Ou comme dit le professeur en journalisme Mick Temple, l’idée d’un « bénéfice mutuel » plutôt que d’une confrontation. Bref, que ces deux mondes peuvent être interchangeables à une époque où la défiance envers la politique n’a qu’une égale : celle ressentie à l’égard des médias.


    Sur le même sujet

    • Chronique des médias

      Macron et les médias

      En savoir plus

    • Géopolitique, le débat

      Quelle place pour les médias indépendants dans le monde arabe?

      En savoir plus

    • Revue de presse des Balkans

      A la Une: ces nouveaux médias roumains qui remuent le vieux monde journalistique

      En savoir plus

    • Communiqué de presse

      RFI, France 24 et Monte Carlo Doualiya : Succès des trois médias du groupe France Médias Monde en Mauritanie

      En savoir plus

    • Le secret des affaires en débat

      Le secret des affaires en débat

      La loi sur le secret des affaires a été adoptée en France la semaine dernière. Mardi, les députés de gauche, qui continuent …

    • La série africaine entre deux rives

      La série africaine entre deux rives

      Nous parlons de la diffusion des séries africaines à l’occasion du lancement lundi 25 juin sur TV5 Afrique du premier épisode de la série …

    • Les ondes positives et négatives du Mondial 2018

      Les ondes positives et négatives du Mondial 2018

      La Coupe du monde de football en Russie représente un très gros enjeu pour les chaînes de télévision et de plus en plus pour les réseaux …

    • Buzzfeed France fait son dernier buzz

      Buzzfeed France fait son dernier buzz

      Buzzfeed vient d’annoncer l’arrêt de ses activités en France. Un signe supplémentaire qui prouve les difficultés rencontrées …

    • Football: Canal+ victime de la guerre des droits

      Football: Canal+ victime de la guerre des droits

      L’arrivée du groupe espagnol Mediapro dans le monde du football français met le groupe Canal+ dans une situation délicate.

    • De la tech aux contenus

      De la tech aux contenus

      Nous parlons avec vous, Amaury de Rochegonde, de VivaTech, qui tient sa dernière journée d’exposition ce samedi à la porte de Versailles, à …

    • Un mariage et un massacre

      Un mariage et un massacre

      Cette semaine dans La chronique des médias, retour sur l’abondante couverture du mariage du prince Harry qui contraste avec l’impact plus limité …

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.