GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 27 Septembre
Jeudi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Angola: après 38 ans de José Eduardo dos Santos

    José Eduardo dos Santos et Joao Lourenço à Luanda le 19 août 2017. MARCO LONGARI / AFP

    L’Angola a un nouveau président : Joao Lourenço, le candidat du MPLA, succède, malgré les contestations, à José Eduardo Dos Santos, au pouvoir depuis 38 ans. Un changement à la tête de l’Etat angolais sur fond de grogne social. Depuis 2014, la chute des prix du baril a révélé la fragilité du modèle économique angolais, tourné vers le pétrole, et la gabegie d’une élite toujours plus réduite autour du désormais ex-président. La jeunesse angolaise, y compris au sein du parti au pouvoir, veut un changement dans la gestion des affaires du pays.


    Sur le même sujet

    • Angola

      Angola: l’opposition dépose un recours contre les résultats des élections

      En savoir plus

    • Angola

      Angola: la Commission électorale rejette les fraudes pointées par l’opposition

      En savoir plus

    • Angola

      Angola: l'opposition maintient la pression

      En savoir plus

    • Angola/Présidentielle

      Elections en Angola: João Lourenço, successeur naturel de Dos Santos

      En savoir plus

    • Angola

      Angola: le parti au pouvoir MPLA remporte les élections, l'opposition conteste

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.