GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 27 Septembre
Jeudi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le référendum au Kurdistan irakien va «augmenter l'instabilité», selon Washington
    • Le Conseil de sécurité de l'ONU discutera jeudi de la Birmanie (diplomates)
    • Le Brésil annule un permis d'exploitation minière d'une réserve d'Amazonie (officiel)
    • Obamacare: nouvelle défection républicaine, l'abrogation semble en échec
    • Corée du Nord: il faut «éviter l'escalade» face aux futures «provocations» de Pyongyang (ministre sud-coréenne)

    A la Une: les efforts diplomatiques français en faveur de la RDC

    Le palais des Nations abrite l'Office des Nations unies à Genève. Wikimedia/Groov3

    « Porté par la France, soutenu par l’ONU, le 3e dialogue arrive », s’exclame Le Potentiel en première page. Le Potentiel qui croit savoir que la France, « très engagée aux côtés de la RDC, accentue son lobbying à New York, où s’est ouverte hier la 72e Assemblée générale des Nations-Unies. » Objectif, précise le quotidien kinois : « obtenir le soutien du Conseil de sécurité de l’ONU au nouveau schéma que Paris pense mettre en œuvre pour sortir la RDC de la crise. Il s’agit d’un ultime round de négociations entre le Rassemblement, porté par le tandem Félix Tshisekedi   Pierre Lumbi, et la Majorité présidentielle. Un troisième dialogue se profile à l’horizon et, croit encore savoir Le Potentiel, Joseph Kabila n’y serait pas opposé. »

    Commentaire du quotidien congolais : « au regard de l’aventure de mauvais goût qu’avait présentée Kinshasa au lendemain de la signature de l’Accord de la Saint-Sylvestre, sous les auspices des évêques de la Cenco, ce nouveau schéma français constitue un test. En quelque sorte, c’est un baromètre pour tester de la bonne foi du président Kabila. Ce dernier devra convaincre et surtout rassurer ses partenaires de ses bonnes intentions de se plier à la contrainte constitutionnelle d’alternance qui respecte les règles du jeu démocratiques. Ce n’est pas trop lui demander. Après deux dialogues organisés sur la crise qui mine le pays et qui n’ont rien résolu concrètement, ce rapprochement qui se profile à l’horizon se présente, à coup sûr, comme une dernière chance, soupire Le Potentiel. Une dernière chance, surtout pour le peuple qui fonde tout son espoir qu’on lui ouvre les portes des élections afin qu’il choisisse librement ses futurs dirigeants, toutes les institutions étant actuellement tombées dans l’illégitimité. »

    Kabila à Paris ?

    Ce qui est probable pointe pour sa part Afrikarabia, c’est qu’un rapprochement diplomatique couve entre Paris et Kinshasa… Le Premier ministre, issu de l’accord politique de la Saint-Sylvestre, Bruno Tshibala était à Paris au début du mois. Il n’a certes pas rencontré de responsables politiques français importants. Mais le président Kabila, toujours d’après Afrikarabia, pourrait prochainement rencontrer Emmanuel Macron. En effet, explique le site, le président français « pourrait être tenté (comme Nicolas Sarkozy en son temps) de céder aux sirènes du business et par le formidable potentiel économique de la RDC. Des contrats dans les mines et surtout dans le pétrole sont actuellement sur le tapis. Mais attention, prévient Afrikarabia, comme pour Nicolas Sarkozy en 2009, Emmanuel Macron pourrait être très déçu. Les projets de contrats de l’époque se sont vite évaporés. Joseph Kabila en avait tiré un profit diplomatique… la France, elle, n’avait finalement rien obtenu. »

    A propos de ces fameux contrats, le site d’information Afrik.com affirmait récemment qu’« une négociation portant sur l’attribution de nouveaux blocs pétroliers en Ituri était actuellement en cours à Kinshasa. Et le groupe français Total, qui dispose déjà de concessions dans l’ex-province orientale, située à la frontière avec l’Ouganda et le Soudan du Sud, chercherait à y renforcer ses positions… »

    Stratégie de déstabilisation interne ?

    En attendant, le pouvoir congolais doit toujours faire face à de graves accusations, après les massacres du Kasaï… Il y a l’enquête de Sonia Rolley de RFI sur l’assassinat des deux experts de l’ONU il y a 6 mois, enquête qui montre que des agents de l’agence nationale des services de renseignements, l’ANR, les services secrets congolais, seraient mêlés à cette affaire. Nous en parlons largement dans nos journaux ce matin.

    Globalement, analyse Marc-André Lagrange, chercheur à l’Ifri, interrogé par Le Monde Afrique, pour ce qui est du Kasaï, « on est face à une stratégie de déstabilisation interne menée par le gouvernement qui semble mener une guerre contre son propre peuple afin d’influer sur le déroulement du cycle électoral et permettre au président Kabila de rester au pouvoir au-delà des délais constitutionnels. »

    Marc-André Lagrange voit en effet dans cette crise du Kasaï « le désordre comme art de gouverner. Si la localisation de cette crise est inédite, ses modalités sont au contraire très familières, affirme-t-il. Cette crise sécuritaire provoque une crise humanitaire dans une région oubliée, mais importante du pays, et permet de justifier un report des élections présidentielles, et le maintien du président Kabila au pouvoir. »


    Sur le même sujet

    • RDC/ONU

      Experts de l’ONU tués en RDC: un enregistrement suggère la piste d'un guet-apens

      En savoir plus

    • Birmanie

      Conseil de sécurité de l'ONU: sur les Rohingyas, des huis clos qui agacent

      En savoir plus

    • RDC

      RDC: Sindika Dokolo, l’homme d’affaires qui veut le départ de Joseph Kabila

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.