GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos

    Les exclus du «miracle économique» allemand

    Une bénévole des Tafel, les Restos du coeur allemands. © Berliner Tafel

    « Pour une Allemagne où il fait bon vivre » : voilà le slogan de campagne de la chancelière Angela Merkel, en vue des élections fédérales de dimanche 24 septembre 2017. Et il est vrai que l’Allemagne s’est rarement aussi bien portée. Taux de chômage au plus bas, une croissance à la hausse et excédent commercial de 252 milliards d’euros. Pourtant, le miracle allemand en a laissé plus d’un sur le bord de la route, comme l’a constaté Deborah Berlioz.

    La chancelière allemande, mardi 11 juillet 2017, à Münich. REUTERS/Michaela Rehle

    Sans surprise, les électeurs allemands devraient accorder un quatrième mandat de chancelière à Angela Merkel. Une longévité politique exceptionnelle pour cette dirigeante qui n’a pas craint de prendre des risques en accueillant près d’un million de réfugiés, ces deux dernières années. Angela Merkel, c’est aussi le visage d’un géant économique intraitable. Comment cette ancienne étudiante en physique d’Allemagne de l’Est est arrivée au sommet de l’Etat, et s’y est maintenue, c’est l’objet du livre de Marion Van Renterghem, paru aux éditions les Arènes : Angela Merkel l’Ovni politique. Comme elle l’a expliqué à Frédérique Lebel, l’atout de Merkel c’est justement cette différence.

    Le stade de football qui doit accueillir les matchs de la Coupe du monde 2018 Rfi/Etienne Bouche

    Après le Brésil en 2014, la Coupe du monde de football se tiendra l’été prochain en Russie. Dans l’histoire de la compétition, ce sera la première fois en Europe de l’Est. A 650 kilomètres à l’est de Moscou, Saransk fait partie des onze villes russes qui accueilleront l’événement. Vous entendiez à l’instant son clip de promotion. La capitale de la petite République de Mordovie (sujet de la Fédération de Russie) n’a jamais rien connu de tel. Etienne Bouche a suivi la préparation sur place, à moins d’un an du Mondial.

    En Turquie, des millions d’écoliers font aujourd’hui leur rentrée et découvrent leurs nouveaux manuels. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que les programmes scolaires, revus et corrigés du primaire au lycée, suscitent la controverse, Anne Andlauer.


    Sur le même sujet

    • Carrefour de l'Europe

      Merkel / Schulz, quelle différence?

      En savoir plus

    • Allemagne

      Immigration: interrogée par des Allemands, Merkel défend ses positions

      En savoir plus

    • Allemagne

      Allemagne: sur le marché du travail, le plein d’emplois précaire

      En savoir plus

    • Invité de la mi-journée

      Hans Stark: en Allemagne, Angela Merkel «n'a même pas besoin de mener campagne»

      En savoir plus

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. ...
    5. Suivant >
    6. Dernier >
    Les émissions
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.